La Chine défend sa politique de taux de change

La Chine défend sa politique de taux de change

La Chine a répété, jeudi, qu’un yuan stable était dans l’intérêt de tous, repoussant implicitement les critiques du commissaire européen désigné au Commerce, Karel De Gucht, contre la sous-évaluation du yuan. «Le maintien de la stabilité du renminbi (yuan) est importante non seulement pour le développement économique de la Chine mais aussi pour l’économie mondiale», a affirmé le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Mme Jiang Yu, lors d’un point de presse, reprenant la formule régulièrement employée par les responsables officiels. Mardi, le Belge Karel De Gucht a vigoureusement dénoncé la politique de taux de change de la Chine.
«Il est clair que la sous-évaluation de la monnaie chinoise constitue un problème majeur» et «il est clair à mes yeux qu’il s’agit d’une politique délibérée», a-t-il déclaré à la presse, après une audition devant le Parlement européen devant décider s’il approuve ou non sa nomination.
Pékin n’entend pas de son côté «céder» aux pressions de ses partenaires commerciaux dans ce domaine, comme l’a affirmé le mois dernier le Premier ministre Wen Jiabao. Ces partenaires estiment que la sous-évaluation du yuan a contribué à faire de la Chine le premier exportateur mondial, en lui permettant d’ouvrir ses produits à moindre coût. Les exportations chinoises ont bondi de 17,7% en glissement annuel en décembre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *