La Citroën C3 sur le marché marocain

Quatre mois après son lancement en Europe, la nouvelle née de la gamme Citroën, baptisée C3 fait son entrée sur le marché marocain. Sur le segment B des VP importés (utilitaires), Sopriam, l’importateur marocain des véhicules Citroën en fait actuellement sa coqueluche. Il table sur un chiffre de ventes préliminaire de 600 unités. A la fin juillet 2002, la part du segment B dans les ventes globales des VP importés a constitué quelque 23% contre 23,5% à la même période de l’année précédente. En absolu, cela représente un volume de 3450 véhicules en 2002 contre 3059 au titre de l’exercice précédent.
En lançant la C3, la maison importatrice assure s’adresser à une cible des plus larges. Quoi qu’appartenant à la famille des compactes, donc ciblant essentiellement les jeunes, Sopriam la considère comme étant une voiture qui peut attirer outre les jeunes, les moins jeunes, les couples comme les célibataires sans aucune distinction entre femmes et hommes.
Comme principal élément de persuasion à l’achat, la nouvelle Citroën met en avant la nouvelle plate-forme dont elle bénéficie. Avec un empattement de 2460 mm, ses constructeurs assurent qu’elle répond aux tests de chocs les plus sévères et qu’elle arrive à réduire les remontées de vibrations tout en minimisant sa masse. Techniquement, la C3 est dotée d’une partie où l’objectif d’optimisation en compacité a été recherché.
Afin de limiter les coûts de réparation en cas de petits chocs et de mieux dissiper l’énergie en cas de chocs plus importants. La découpe entre la calandre et le capot est faite aussi de manière à éviter l’impact du capot lors d’un choc à faible vitesse. Le souci d’une implantation judicieuse touche à d’autres éléments mécaniques. Les moteurs sont inclinés jusqu’à être proches de la verticale, calés sur le côté droit pour outre «intercaler» le filtre à air entre le moteur et la batterie, laisser émaner un espace libre de répétitivité entre les éléments mécaniques et l’ensemble existant derrière le bouclier, composé de poutre et d’absorbeurs.
Ceci étant, l’élément dont Citroën est le plus fière est relatif à l’équipement supplémentaire dont profite la C3 par rapport à ses cousines de marques différentes. Elle est supposée en outre permettre une consommation maîtrisée grâce à la dernière génération de moteurs Diesel 1.4Hdi dont la version Diesel est dotée. Un des paramètres pour réduire la consommation consiste en effet à limiter la masse des éléments du véhicule. La généralisation de l’utilisation d’alliages d’aluminium et de matériaux composites a constitué la méthode empruntée par Citroën pour atteindre cet objectif.
Disponible en version essence et Diesel, l’entrée de gamme est proposée à partir de 125.000Dh. Elle correspond à la version essence, moteur 1.1i.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *