La construction métallique: Un secteur d’avenir pour Tanger

La construction métallique: Un secteur d’avenir pour Tanger

Grâce à ses différents grands projets structurants réalisés ou en cours de réalisation, la ville du détroit constitue une source d’opportunités pour le secteur de la construction en acier galvanisé.

C’est du moins ce qui ressort d’une journée technique organisée, mercredi 11 mai, à Tanger, autour du thème «La galvanisation et la construction métallique». Considérée comme un procédé d’anticorrosion de l’acier, «la galvanisation existe depuis 60 ans sur l’axe Casablanca-Rabat-Kénitra», a tenu à rappeler Ramon Fernandez,  vice-président de la Fédération des industries métallurgiques, mécaniques et électromécaniques (FIMME).
Le Maroc a vu au fil du temps l’émergence d’autres pôles économiques à même d’être une destination de choix pour les professionnels de la galvanisation. C’est ainsi que «Tanger est devenue un grand chantier industriel favorable au développement du secteur de la galvanisation», a souligné M. Fernandez.

Initiée par l’Association marocaine de galvanisation (AMGA) et la FIMME en partenariat avec le conseil régional de l’ordre des architectes de la préfecture Tanger-Asilah et des provinces Fahs- Anjra, Larache et Chefchaouen, cette rencontre s’inscrit dans le cadre du projet «Maroc construction acier» qui vise à travers des rencontres public-privé à développer l’utilisation de ce matériau ferreux dans la construction.

D’autant que le Maroc fait preuve d’une ferme volonté pour rattraper son retard dans ce domaine,  et ce, selon les organisateurs, à travers la construction en acier d’une série d’ouvrages de référence tels que la gare  Casa-port, le mégaprojet Tanger-Métropole, les nouveaux stades de football (Agadir,  Tanger,…) ainsi que les projets de TGV Tanger-Casablanca et solaire Noor Ouarzazate. Outre les bienfaits de la galvanisation comme élément protecteur dans le bâtiment, les participants ont mis en avant les avantages de l’utilisation de l’acier dans la construction métallique en présentant ce matériau comme étant un matériau pérenne, recyclé et recyclable, économique, facile et rapide à mettre en œuvre.

Il est à noter que les travaux de cette journée ont été marqués par la signature d’une convention de partenariat entre l’école d’architecture de Tétouan, la FIMME et le conseil régional de l’ordre des architectes et visant à contribuer à la formation et l’information des jeunes sur les nouveautés de la construction métallique afin de mieux accompagner le développement de ce secteur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *