La Fondation Phosboucraa lance le deuxième learning center à Dakhla

La Fondation Phosboucraa lance le deuxième learning center à Dakhla

La Fondation Phosboucraa continue son engagement pour les régions du Sud. C’est dans cette perspective que le programme de soutien au développement des populations des régions du Sud a été mis en œuvre, précise la Fondation dans un communiqué. Ce deuxième learning center est lancé à Dakhla avec l’encadrement de Amidest.

A l’instar de celui de Laayoune, ce centre a pour vocation d’offrir aux jeunes et aux acteurs associatifs de la région un espace de vie convivial dédié au renforcement des compétences, à l’épanouissement personnel, et à l’émergence des talents. Le nouveau Dakhla learning center mettra en place des programmes et une méthodologie qui ont fait leurs preuves à Laayoune tout en répondant aux exigences du territoire.

Cette démarche s’inscrit dans la volonté de la Fondation Phosboucraa de répondre aux besoins des populations locales et également aux spécificités de chaque région du Sud. Depuis son lancement en 2014, Laâyoune learning center a permis à pas moins de 6.687 jeunes de renforcer leurs qualifications, de valoriser leurs compétences techniques et de construire leurs projets professionnels en vue de participer à la dynamisation de la vie socio-économique de leur région.

Il s’est également démarqué par son programme d’entrepreneuriat visant à promouvoir l’économie de la région en accompagnant les porteurs de projets de l’idée à la création. En outre, le programme d’entrepreneuriat d’une durée de 18 mois a permis l’accompagnement de 458 porteurs de projets et de contribuer à la concrétisation de 42 projets dans le cadre de son volet de programme dédiés aux TPE et aux coopératives. Par ailleurs, ce même centre a aussi réservé aux acteurs associatifs un parcours de renforcement de capacité dans le montage de projets associatifs. Ce sont 84 associations et 168 personnes qui ont bénéficié de ce parcours de formation visant à renforcer leur rôle dans le développement territorial. A la clef, ce sont 43 projets qui ont été financés et réalisés.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *