La RAM renforce sa position en Afrique

La RAM renforce sa position en Afrique

Développer davantage sa présence traditionnelle et accroître sa notoriété, voici les deux priorités de la Royal Air Maroc en Afrique. En effet, la compagnie marocaine cherche à se développer au niveau du continent. Tout au long de cette année, la RAM s’est engagée sur différents partenariats régionaux porteurs. C’est ainsi qu’elle prévoit l’ouverture de nouvelles lignes et la densification de ses fréquences vers plusieurs pays africains. C’est d’ailleurs sur cette base qu’Air Sénégal International a été créée. Aujourd’hui, la coopération entre les deux compagnies aériennes est qualifiée d’exemplaire.
Royal Air Maroc a renforcé sa présence sur le plan commercial aussi. Elle a beaucoup misé sur le hub de Casablanca. Cette plate-forme constitue actuellement l’une des pièces maîtresses de la stratégie commerciale de la RAM. L’ensemble du réseau de la compagnie vers l’Afrique est articulé autour de ce hub. C’est la base de correspondance de l’Afrique vers le Maghreb, l’Europe, le Moyen-Orient ainsi que  l’Amérique du Nord. En 2004, le trafic de continuation de Royal Air Maroc au départ de l’Afrique via Casablanca a augmenté de 55 %. Ce pourcentage a encore doublé en 2005 pour atteindre 106 %. La capacité injectée a, quant à elle, enregistré un bond spectaculaire. L’année 2005 a enregistré 123 % par rapport à l’année 2004. La RAM compte, ainsi, pas moins de 70 fréquences directes par semaine vers l’Afrique, au départ de Casablanca.
Actuellement, la RAM dessert par vols directs plusieurs pays africains au départ de Casablanca. Les pays concernés sont au nombre de quatorze : la Mauritanie, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Mali, le Gabon, le Niger, le Cameroun, le Togo, le Bénin, le Burkina Faso, l’Egypte, l’Algérie et la Tunisie. Par ailleurs, Royal Air Maroc a mis en place un programme de densification des fréquences et de création de nouvelles dessertes. Ce qui a bien évidemment permis d’accroître l’offre.
La fréquence des vols directs vers le continent africain s’est réellement développée. Ce qui traduit encore une fois la volonté de la RAM de renforcer son positionnement en Afrique.   Le Casablanca-Dakar, en code-share avec Air Sénégal International, est disponible en double vol quotidien. Sont disponibles aussi, sept vols/semaine vers Abidjan et Tunis, six vols/semaine vers Bamako, cinq vols/semaine vers Nouakchott, quatre vols/semaine vers Conakry et Alger, trois vols/semaine vers Libreville, Douala, Ouagadougou, Lomé et Cotonou et deux vols/semaine vers Niamey, Oran et Tripoli. D’autres projets sont en cours d’étude dans le cadre de la création de nouvelles dessertes. Des nouvelles lignes sont en effet prévues pour la période 2007-2008 notamment Casablanca-Brazzaville (République du Congo) et Casablanca-Accra (Ghana).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *