La SOMED contrôlée par la partie marocaine

La SOMED contrôlée par la partie marocaine

C’est désormais la partie marocaine qui contrôle la société Maroc-Emirats Arabes Unis de développement (SOMED). Le capital de cette société est détenu à hauteur de 66,15% par le Trésor marocain et la Société nationale d’investissement (SNI) qui vient de prendre une participation de 32,9% du capital de la SOMED pour un montant de 1,24 milliard de dirhams. L’actionnariat de la SOMED compte ainsi  le Trésor marocain avec 33,25%, la SNI avec 32,9% et la partie émirati avec 33,9% du capital. «Cette opération s’inscrit dans le cadre de la nouvelle vocation de la SNI en tant que holding d’investissement qui gère de manière dynamique un portefeuille de participations significatives, mais non majoritaires», précise la SNI dans un communiqué de presse.
Ce holding indique aussi qu’il
«n’assume pas la gestion opérationnelle de ses participations, mais s’implique activement dans la définition de stratégies créatrices de valeur à travers sa participation dans les différents organes de gouvernance».
Selon les analystes de BMCE Capital, la SOMED est valorisée après cette transaction à
3,769 milliards de dirhams.
«La SOMED est dorénavant contrôlée par la partie marocaine qui devrait donner un sérieux coup de fouet au développement de ce holding, réputé pour sa discrétion et sa prudence en matière d’investissement. Enfin, cette opération soulève d’autres interrogations sur l’opportunité de réaliser certains rapprochements synergiques entre les deux Groupes notamment dans les domaines des télécoms, de l’immobilier, de l’hydrométallurgie et du négoce», indiquent-ils. Pour les responsables de la SNI, cette opération, réalisée avec l’assistance d’Attjari Finances Corp, permet de diversifier le portefeuille de la SNI  qui s’articule désormais autour de quatre participations,
à savoir le groupe ONA,
Lafarge Maroc, SONASID et tout récemment la SOMED. «Cette opération constitue, pour la SNI, l’occasion de mettre ses moyens financiers au service du tourisme, un secteur vital pour l’économie marocaine, qui constitue une des principales activités de SOMED», selon la même source.Créée en 1982, la SOMED est un holding d’investissement historique dans le secteur du tourisme qui a opéré depuis 2006 une nouvelle stratégie s’articulant principalement autour de l’hôtellerie, l’industrie du plomb et le négoce, la production oléicole, la pêche et l’immobilier. La SOMED a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 1,4 milliard de dirhams et un résultat net part du groupe de plus de 200 millions de dirhams en 2006. Ses capitaux propres se sont élevés en 2006 à 1,6 milliard de dirhams.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *