La SOREC corrige les pratiques des professionnels de l’élevage équin

La SOREC corrige les pratiques des professionnels de l’élevage équin

Organisées dans les cinq Haras nationaux (Bouznika, Meknès, Oujda, Marrakech et El Jadida), les journées portes ouvertes (JPO) sont aujourd’hui un rendez-vous annuel qui bénéficie d’une plate-forme unique d’échanges entre les experts, les professionnels et les éleveurs du cheval.

Ainsi, les JPO 2016 ne dérogent pas à la double ambition territoriale inscrite en armature indépassable de l’événement. Principal changement pour cette 5ème édition qui a eu lieu au Haras d’El Jadida, la Société royale d’encouragement du cheval (SOREC) a organisé une caravane de sensibilisation qui couvre les régions du Royaume jusqu’au 12 mars 2016 et trace une programmation en 21 étapes à partir de Sebt Guezoula jusqu’au la dernière étape qui aura lieu à Sidi Kacem. A travers cette campagne, la SOREC essaye de corriger les pratiques adoptées par les professionnels de l’élevage équin. Ces journées portes ouvertes offrent également à la SOREC l’opportunité d’assurer l’encadrement optimal des éleveurs, à travers leur formation aux meilleures techniques et pratiques assurant la sauvegarde et la valorisation du cheval, la reconversion de la population équine et la pérennisation du financement de la filière.

«Les journées portes ouvertes aux Haras nationaux sont un élément central de la mise en œuvre de la stratégie nationale de la filière équine, lancée par le ministère de l’agriculture et de la pêche maritime à l’horizon 2020», a souligné Omar Skalli, directeur général de la SOREC. Et de poursuivre que, également, «les JPO 2016 sont conçues pour, à la fois, pérenniser la tradition de rencontres et d’échanges entre professionnels, et d’enraciner une interdisciplinarité (universitaires, vétérinaires, éleveurs et associations) harmonieuse qui mette sur les rails de manière irréversible l’ambition d’amélioration des races équines à l’échelle nationale».

Par ailleurs, ALM a rencontré un professionnel d’élevage présent lors de cet événement et qui a souligné que «la SOREC a pu asseoir et développer une vision prospective. La réussite que connaît cette manifestation, au fil des éditions, a permis aux organisateurs de mettre en place différents concepts qui mettent en valeur la profession dans l’ensemble de ses corps».

En effet, à travers ces journées portes ouvertes, il s’agit d’encourager et de diversifier les utilisations du cheval, en accompagnant des activités à fort potentiel de croissance telles que l’élevage, les courses hippiques, les loisirs et les arts équestres. En multipliant les formations professionnelles et les débouchés, en mettant en place des infrastructures dédiées, cette stratégie ambitionne de concilier le cheval avec son rôle économique et social.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *