La tendance baissière s’accentue à la Bourse

Correction ou baisse assurée ? En tout cas, le repli a été plus soutenu à l’issue de la semaine dernière sur la place boursière, tel que le laisse voir le résumé hebdomadaire de la Bourse de Casablanca. Ainsi, sur la semaine étalée entre le 3 et le 7 décembre, les deux baromètres de la place se sont inscrits en régression. En ce sens que le Masi a marqué une chute de 2,12% à 12.414,44 points, ramenant de fait sa performance annuelle à 30,96%. Pour sa part, le Madex a affiché un peu plus de recul, se rétractant de 2,19% à 10.214,78 points, ce qui a fait que sa variation annuelle a atteint 31,91%. Sur le marché central, quoique la baisse a été la dominante, certaines valeurs ont bien tiré leur épingle du jeu. Dans ce contexte, la filiale de Sanam Holding est venue s’inscrire en tête de liste, faisant un démarrage réussi après sa première cotation du 3 décembre. C’est ainsi que Stokvis Nord Afrique a progressé de 27,27%, pour passer de 649 à 826 dirhams. En deuxième place, Unimer est passée de 840 dirhams à 950 dirhams en fin de semaine, soit une amélioration de 13,10% du prix de sa valeur. Balima, pour sa part, s’est adjugée la troisième place du podium, du fait d’une hausse de 12,30% pour s’échanger à 2.064 dirhams au lieu de 1.838 dirhams. Un peu plus loin, Mediaco, grâce à une appréciation de 8,15%, s’est fixée à 690 dirhams contre 638 dirhams auparavant. A contrario, la plus forte de toutes les baisses a été la valeur des Ciments du Maroc. Reculant de 12,17%, cette valeur est passée de 2.482 dirhams à un prix actuel de 2.180 dirhams. Lydec, à moindre mesure, lui emboîte le pas avec un repli chiffré à 8,68%, pour s’échanger à 305 dirhams au lieu de 334 dirhams.  Côté tonus.  Atlanta s’est positionnée en tête de peloton, grâce à un volume de transactions chiffré à 623,8 millions de dirhams, et devançant la BMCE, en seconde place, avec un volume échangé de 618,6 millions de dirhams. La troisième place sur le box-office de la vitalité est revenue à la CGI qui a affiché un volume d’échanges de 571,7 millions de dirhams sur sa valeur. En termes de plus fortes capitalisations, Ittisalat  Al-Maghrib règne en bon opérateur historique sur le top-ten de ces performances. Ainsi, son ticker, libellé IAM, a cumulé quelque 130 milliards de dirhams, dépassant plus que de double Attijariwafa bank, qui justifie d’une capitalisation de 58,8 milliards de dirhams, puis la CGI avec 44,5 milliards de dirhams.
Par ailleurs, le marché de blocs a été particulièrement animé,au vu des échanges effectués sur son compartiment.
Les valeurs phares de la semaine précédente ont ainsi été celles des Brasseries du Maroc, d’Acred, de Stokvis, d’Atlanta, de la Centrale Laitière, de la Cosumar, de Lesieur Cristal et de Lafarge Ciments.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *