La viabilisation du village COP22 vient de démarrer: Les travaux s’achèveront fin juillet

La viabilisation du village COP22 vient de démarrer: Les travaux s’achèveront fin juillet

Les travaux de viabilisation du site de Bab Ighli qui abritera le village COP22 viennent de démarrer après achèvement des études d’exécution.

Le chantier est, selon les initiateurs, lancé en conformité avec le calendrier prévisionnel validé par le comité de pilotage de la COP22. «Nous entamons cette phase avec sérénité et confiance. Nous sommes pleinement satisfaits de l’avancée des travaux et nous serons au rendez-vous», précise le chef du pôle de la logistique et de la sécurité. Abdeslam Bekrate ne manque pas de rappeler, dans ce sens, que le professionnalisme des entreprises mobilisées est un motif de satisfaction malgré des conditions d’exigence élevées en termes de technicité et de rigueur. Selon lui, le travail se fait main dans la main avec le comité de pilotage en qualifiant ce partenariat de «réussite». Ceci étant, de nombreuses études techniques détaillées ont, depuis le lancement officiel du chantier le 10 mai dernier, été menées avec succès.

Chose qui a permis au comité de pilotage de la COP22 de valider la première étape du chantier. Ces études relatives aux aspects géotechniques et topographiques du site, d’implantation générale, architecturale et urbanistique, de mise en place des réseaux et des voiries intègrent l’ensemble des exigences du cahier des charges de la convention cadre des Nations Unies relative au changement climatique.  Ledit lancement inaugure le début d’une nouvelle phase qui durera, selon la même source, jusqu’à la fin de juin. Ces travaux prévoient, entre autres, le passage des parcours des flux électriques et d’assainissement ainsi que des réseaux de télécommunications et informatiques sous les différentes zones amenées à recevoir les structures du village de Bab Ighli.

C’est la société de travaux agricoles marocains qui est en charge de cette phase importante.
Dans l’ensemble, ce chantier assez technique et normalisé est validé à chaque étape par le comité de pilotage. Les différentes phases sont conçues pour s’assembler logiquement et sans approximation. La stricte maîtrise des délais nécessite en effet de rester vigilant à travers un processus de contrôle rigoureux.  Pour rappel, les travaux de terrassement et de viabilisation précèderont la phase d’acheminement et de montage des structures démontables dédiées aux différentes zones qui démarrera en début juillet. Au total, le village COP22 sera, en phase d’exploitation, divisé en deux zones. La zone bleue étant placée sous l’autorité des Nations Unies. Quant à l’espace ouvert, il comprendra la zone innovation et solution et la zone société civile.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *