Laâyoune: Pour des collectivités locales performantes

Laâyoune: Pour des collectivités locales performantes

La gestion administrative et financière à la lumière des lois organiques relatives aux collectivités territoriales a été à l’ordre du jour lundi dernier à Laâyoune.

Le conseil régional de Laâyoune-Sakia El Hamra a organisé, en partenariat avec la Direction générale des collectivités locales, une journée d’étude sur la gestion administrative et financière à la lumière des lois organiques relatives aux collectivités territoriales, avec la participation d’un parterre de chercheurs et d’universitaires, ainsi que des élus et acteurs de la société civile.

Cette rencontre a permis aux acteurs concernés d’échanger sur de nombreux sujets et des domaines connexes. Les travaux ont abordé quatre grands axes: «Les collectivités territoriales à la lumière de la Constitution de 2011», «Le cadre général et pratique de passation des marchés publics dans les collectivités territoriales», «la gestion financière des collectivités territoriales» et «le rôle des walis et des gouverneurs dans le contrôle administratif des collectivités territoriales».

D’après les organisateurs, l’objectif de cette rencontre est de renforcer les compétences des élus et des cadres territoriaux pour contribuer efficacement à la gestion des affaires locales, hisser leur rendement et assurer le succès au processus de réformes, renforcer les canaux de communication entre les différents acteurs aux niveaux central et local, consacrer une culture de gestion basée sur une approche participative et un dialogue constructif pour mettre en œuvre les mécanismes de la bonne gouvernance, soutenir le processus de décentralisation, relever les défis de développement, et répondre aux questions et aux contraintes liées à l’application effective des lois organiques des collectivités territoriales.

Par l’occasion l’accent a aussi été mis sur le processus de la régionalisation qui vise la réhabilitation des collectivités locales considérées comme un pilier principal du système administratif marocain, afin que ces collectivités jouent leur rôle fonctionnel d’accompagnement et de soutien des conseils locaux. Les différents intervenants ont également insisté sur l’importance de la formation de l’élite territoriale et régionale pour qu’elle soit capable de gérer les affaires régionales, ainsi que le renforcement du capital humain régional à travers la formation des ressources humaines.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *