Laâyoune reliée aux Iles Canaries

Laâyoune reliée aux Iles Canaries

Les provinces du Sud du Royaume semblent avoir une volonté très forte de s’ouvrir sur l’international. Ainsi et après l’échec de la ligne reliant  la ville de Tarfaya aux Iles Canaries à cause de l’ensablement du port, et dont le fonctionnement n’a duré que cinq mois, nos voisins espagnols semblent bien convaincus de la nécessité de s’ouvrir sur cette région du Royaume. Les Espagnols semblent vouloir ne pas perdre du temps, d’où le choix de redémarrer cette ligne. Mais cette fois vers la ville de Laâyoune, chef-lieu du Sahara marocain. Récemment, la compagnie «Naviera Armas», basée aux Iles Canaries, assurera cette mission par le biais de son bateau «Volcan de Tejeda». C’est un ferry polyvalent de 120 mètres de longueur et d’une capacité de 350 passagers. Un communiqué rendu public par cette compagnie a signalé que ce bateau a effectué des manœuvres d’amarrage dans le port de Laâyoune et qui se sont bien déroulées. Le communiqué ajoute que «les démarches administratives correspondantes se poursuivent actuellement pour la mise en service de cette nouvelle ligne maritime». Au début la desserte se fera une fois par semaine.  Pour la première étape, on prévoit que le «Volcan de Tejeda» partira samedi soir du Port de Las Palmas pour arriver dimanche matin à Laâyoune, selon Armas. Le trajet est d’une durée de 7 heures, ajoute la même source.  Cette ligne ouvrirait à Laâyoune des horizons meilleurs sur les plans économique et commercial et ferait de cette ville un canal de flux d’investissements pour les trois régions de la zone Sud. La ligne maritime Laâyoune – Iles Canaries est très attendue par les hommes d’affaires des deux pays, qui envisagent d’accroître leur coopération. Comme elle doit faciliter et augmenter les échanges commerciaux entre le Maroc et l’Espagne et ouvrir la ville de Laâyoune aux acteurs économiques et touristiques canariens. Cette ligne permettra de réduire la durée de transport des marchandises, dispensera les bateaux de toute escale dans un troisième port, évitera le transbordement des marchandises d’un navire à un autre et contribuera à la diminution du coût des échanges commerciaux entre les deux pays. En raison de l’absence de connexion maritime entre les deux régions, les ressortissants marocains désirant se rendre au Royaume à bord de leurs véhicules, se trouvent parfois obligés de passer par le port de Cadiz, ce qui leur prend trois jours de traversée, outre des dépenses supplémentaires. La nouvelle desserte Iles Canaries – Laâyoune ouvrira une porte aux passagers qui veulent voyager des Iles Canaries au Maroc. La ligne permettra également aux touristes qui séjournent dans l’archipel espagnol de profiter de la proximité des deux pays pour se rendre dans le Sud marocain et découvrir la beauté et la diversité des paysages sahariens fascinants de cette région. Le port de Laâyoune est désormais prêt pour accueillir les grands navires, puisqu’il a connu l’extension des infrastructures d’accueil des navires de commerce et de la flotte de pêche.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *