L’Andalousie et les Canaries obtiennent la majorité des licences de pêche dans les eaux marocaines


Selon le secrétaire général du département des pêches maritimes, Juan Carlos Martin Fragueiro, la région d’Andalousie a reçu 42 licences et les Iles Canaries 37, alors que la Galice en a obtenu 17 en plus du droit de pêcher 400 tonnes d’espèces pélagiques. Enfin, le Pays Basque et la région de Cantabrie ont reçu chacun deux licences.

Cette répartition a été décidée lors d’une réunion de Fragueiro avec les représentants des confédérations de pêcheurs espagnols.

Le responsable espagnol a indiqué que la répartition a été faite sur la base de ce qu’il a appelé  »les droits historiques » acquis par les pêcheurs des régions considérées sous l’ancien accord de pêche, qui a expiré en novembre 1999, mais aussi sur la base de la loi espagnole de Pêche Maritime.

D’autre part, Fragueiro a souligné l’adoption, le jour même à Strasbourg, par le Parlement européen de l’accord de pêche Maroc-UE, se disant convaincu que le conseil des ministres européens va l’approuver  »définitivement et sans discussion » le 22 mai courant.

Cet accord autorise le retour dans les eaux marocaines de 119 bateaux de pêche européens, notamment espagnols et portugais, contre une compensation financière de 144 millions d’Euros étalée sur quatre ans.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *