L’Argentine reprend contact avec le FMI pour une nouvelle aide

Les Argentins ne s’attendent pas à ce que la reprise du dialogue à haut niveau avec le FMI et l’administration des USA débouche rapidement sur le déblocage d’une nouvelle aide internationale. « Nous savons que ce sera une longue négociation en raison de la nature très compliquée des problèmes », a résumé devant la presse un porte-parole du ministre argentin.
Remes Lenicov s’est entretenu avec le directeur général du FMI Horst Koehler et avec le secrétaire américain au Trésor Paul O’Neill. Il aura des discussions avec les présidents de la Banque Mondiale James Wolfensohn et de la Banque Interaméricaine de Développe-ment (BID), Enrique Iglesias.
« Nous voulons un programme à long terme et qui soit viable. C’est pourquoi ce ne sera pas une négociation courte », a insisté le porte-parole. « Nous n’avons aucune intention de revenir demander de l’argent au FMI tous les ans », a-t-il affirmé, notant les problèmes de crédibilité dont souffre l’Argentine en raison d’engagements passés non tenus.
En décembre, Buenos Aires avait fait défaut sur le paiement de ses 141 milliards de dollars de dette. Se faisant l’écho des encouragements polis des ministres des Finances des sept principaux pays industrialisés (G7), réunis à Ottawa le week-end dernier, le secrétaire américain au Trésor, Paul O’Neill, a exprimé « l’espoir que le gouvernement du président Duhalde mettra en oeuvre un programme économique viable », selon son porte-parole, tout en poussant Buenos Aires à « travailler étroitement » avec le FMI. Le FMI, sur lequel le G7 s’appuie, n’octroiera pas d’aide financière à Buenos Aires sans la mise en place d’un programme de réforme économique crédible.
L’Argentine cherche à obtenir de 15 milliards à 25 milliards de dollars. Le FMI doit envoyer une mission officielle en Argentine pour négocier l’octroi d’une nouvelle aide à Buenos Aires tout en rappelant que les négociations seront longues.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *