Le 11 septembre a coûté 120 milliards de Dollars

Le professeur Robert Shapiro de la Brookings Institution, centre de recherche basé à Washington a indiqué mardi que les attentats du 11 septembre 2001 ont coûté aux Etats-Unis quelque 120 milliards de dollars sans compter une quinzaine de milliards de soutien aux compagnies aériennes, et surtout la forte inflation en matière de défense et de sécurité, « Globalement, la tragédie du 11 septembre a eu des retombées négatives à court terme sur l’économie mondiale et sur l’économie américaine en particulier », a précisé M Shapiro sur la chaîne de télévision CBS. « La première économie mondiale s’est, en effet, contractée de 0,3 pc au troisième trimestre 2001, mais elle avait régressé de 1,6 pc au cours des trois mois précédents. Les indices S&P et Nasdaq ont chuté respectivement de 7 pc et 9,9 pc le jour de la reprise des cotations, mais ils avaient perdu 28,5 pc et 66,9 pc l’an dernier », a ajouté le chercheur américain. Parmi les conséquences directes des attentats, figurent notamment « l’intervention militaire en Afghanistan, la hausse de 50 pc du budget de la défense, le lancement des programmes des réductions d’impôts, l’aggravation du déficit budgétaire et le ralentissement économique », a souligné M. Shapiro, affirmant que les effets des événements du 11 septembre sont toujours ressentis par la majorité des Américains. Toutefois, « il ne faut pas oublier que la récession a commencé aux Etats-Unis dès mars 2001 et la tragédie du 11 septembre n’a fait qu’accentuer une tendance de déclin qui était déjà en cours », a soutenu le professeur Robert Shapiro.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *