Le cumul des échanges en repli de 31% en 2011

Plus de 40 milliards de dirhams, tel est le cumul des échanges sur le marché central au titre de l’année 2011. Ce volume global affiche, en revanche, une baisse de 31%. En glissement annuel, les achats réalisés par les personnes physiques étrangères (PPE) connaissent une régression. Selon les dernières statistiques du Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM), la baisse est de 52% tandis que ceux des opérations réalisées par les personnes physiques marocaines (PPM) ont connu un repli de 48%. Le CDVM souligne, entre autres, que la part des opérations d’achats domestiques représente 83,9% du volume global, soit un recul de 2,8 points par rapport à 2010. En revanche, ces échanges ont connu, au titre du quatrième trimestre de l’année 2011, une hausse considérable. Le volume des échanges globales sur le marché central a atteint les 14,5 milliards de dirhams, en progression de 110% par rapport au 3ème trimestre de 2011. Par catégories d’investisseurs, l’intervention des PPE, durant le dernier trimestre de l’année, affiche la plus grande progression. L’évolution est de 315% pour un montant de 72,3 millions de dirhams. Suivie par celle des PMM dont l’intervention a grimpé de 228%, pour un total de 8,55 milliards de dirhams. En commentant cette progression, le CDVM affirme que «la catégorie des personnes morales marocaines représente plus de 59% du volume total à l’achat, en hausse de 21 points par rapport au trimestre dernier». S’agissant des ventes, le CDVM indique, qu’au titre du quatrième trimestre de l’année 2011, leur volume a plus que doublé. Les ventes réalisées par les PMM et les PPE enregistrent les plus fortes hausses, affichant des améliorations respectives de 162% et 246%. Au titre du quatrième trimestre de l’année 2011, les opérations de ventes des PPM ont réalisé un volume de 7,93 milliards de dirhams. «Les opérations de vente réalisées par les personnes morales marocaines représentent 55% du volume global des opérations de ventes, en hausse par rapport au trimestre dernier durant lequel elles ne représentaient que 44%», conclut le CDVM.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *