Le Maroc a la Bourse de Berlin

Le stand du Maroc à la Bourse Internationale du Tourisme (BIT), ouverte vendredi à Berlin, enregistre l’affluence d’un public nombreux et suscite l’intérêt des médias, venus découvrir les potentialités touristiques et les richesses culturelles du Royaume. De par sa conception architecturale traditionnelle et sa couleur ocre qui renvoie aux oasis du sud, le stand marocain ne passe pas inaperçu. Il regroupe 8 agences de voyages, 4 opérateurs dans le secteur de l’hôtellerie et les Centres régionaux du tourisme (CRT) de Tanger-Tétouan, Fès, Marrakech, Casablanca, Meknès-Tafilalet et des provinces sahariennes (Ouarzazate, Laâyoune, Dakhla, Goulmim et Smara).
La compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM), tout autant que les représentants du comité d’organisation de la Coupe du monde « Maroc 2010 » sont également présents à ce salon qui réserve ses deux derniers jours aux seuls professionnels.
Le ministre du Tourisme M. Adil Diouri, attendu dimanche à Berlin, aura une série de rencontres avec les principaux tour opérateurs allemands pour promouvoir la destination Maroc. L’Allemagne est le troisième pourvoyeur touristique du Royaume après la France et l’Espagne et avant la Grande-Bretagne et l’Italie.
M. Diouri devra également avoir des séances de travail avec des investisseurs allemands qui porteront sur l’implication de ces derniers dans la réalisation des stations balnéaires que le Maroc compte réaliser à l’horizon 2010.
L’occasion a été saisie pour faire la promotion de certaines manifestations culturelles et artistiques organisées au Maroc, notamment le 1-er Festival d’art magique qui se tiendra du 18 au 21 mars courant à Marrakech ou encore le traditionnel Festival national des arts populaires qui aura lieu également dans la ville ocre, du 3 au 10 juillet. Ce Salon mondial du tourisme a réuni, lors de la précédente édition, près de 10.000 exposants venant de plus de 180 pays et a accueilli quelque 60.000 visiteurs professionnels.
Lors de cette édition, le Maroc avait reçu le prix du meilleur stand africain, alors qu’un opérateur marocain (région de Zagora) s’est vu décerner le prix « To Do 2003 », en récompense à son projet touristique et social à travers lequel un soutien est apporté aux populations nomades dans le sud de Zagora.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *