Le Maroc a une nouvelle stratégie de croissance

Le Maroc a une nouvelle stratégie de croissance

Le Maroc s’est doté d’une stratégie de croissance basée sur la croissance endogène, la production, la promotion des exportations, outre la valorisation des acteurs, a affirmé le ministre chargé des Affaires économiques et générales, Nizar Baraka. Intervenant lors de la 25ème session du comité intergouvernemental d’experts (CIE) qui se tient à Rabat du 16 au 19 mars, M. Baraka a indiqué que l’adoption de la politique des grands chantiers, l’amélioration du pouvoir d’achat et le développement humain ont été des mesures majeures pour relancer la croissance au Maroc. La diversification de la production, la régionalisation, l’amélioration du climat des affaires, l’appui aux PME et le renforcement institutionnel ont été également décisifs dans le soutien du développement économique du pays, a-t-il dit. S’agissant de tous les pays de l’Afrique du nord, le ministre a fait état de freins qui entravent la croissance et l’emploi, citant notamment l’inadéquation structurelle entre formation et emploi, la faible régionalisation des marchés intérieurs des pays de la région outre le manque de diversification et de spécialisation de l’économie de la région. De son côté, la directrice de la commission économique pour l’Afrique (CEA), Karima Bounemra Ben Soltane a affirmé, dans une allocution à l’occasion, que le défit majeur est de continuer à renforcer la croissance, de se positionner avec succès dans de nouveaux créneaux porteurs, tout en maintenant un équilibre acceptable entre gain de productivité, compétitivité et choix de secteurs fortement utilisateurs de main d’œuvre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *