Le numéro un européen du tourisme toujours dans le rouge

Malgré des pronostics de reprise avancés à son égard, le numéro un européen du tourisme, l’allemand Preussag, est resté dans le rouge, enregistrant au premier trimestre de cette année une perte nette de 83 millions d’euros, après une perte de 46 millions d’euros en 2001 à la même époque. Son résultat opérationnel, à son tour, n’échappe pas à cette situation critique avec une perte de 29 millions d’euros, contre un bénéfice de 25 millions d’euros l’an dernier.
Dans un rapport trimestriel du groupe, les responsables de Preussag ont jugé que « cette baisse de performance est à mettre avant tout au compte des divisions de tourisme et de logistique, qui ont pâti de « l’environnement économique défavorable ». Les évènements du 11 septembre font encore parler d’eux. Aussi, le chiffre d’affaires du groupe allemand a accusé une chute de 14,2% à 4,021 milliards d’euros. Un recul qui n’a épargné aucune de ses principales divisions, à-savoir, le tourisme, la logistique et énergie de manière semblable.
Dans le tourisme, principale source de revenus du groupe, Preussag note que les réservations restent en deçà de celles de l’an dernier, notamment sur le marché allemand, même si la tendance s’améliore.
« L’été 2002 évolue actuellement mieux que l’hiver passé », a souligné le patron du groupe, Michael Frenzel.
Au premier trimestre, le groupe a creusé sa perte opérationnelle dans le tourisme à 168 millions d’euros, contre une perte de 107 millions d’euros l’an dernier.
En revanche, la division logistique s’est maintenue dans le vert à 14 millions d’euros, contre un bénéfice de 83 millions d’euros l’an dernier. Dans l’énergie, le résultat est en baisse de 30,6% à 59 millions d’euros.
Le groupe a par ailleurs réitéré la prévision faite il y a quelques semaines lors de sa conférence de presse bilan, de maintenir le résultat opérationnel sur l’ensemble de l’année « aux environs » de celui de l’an dernier, notamment grâce à des réductions de coûts.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *