Le Plan solaire marocain se concrétise

Le Plan solaire marocain se concrétise

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a présidé, mardi 26 octobre, au site du complexe énergétique solaire de Ouarzazate une cérémonie de signature de deux conventions. Ces dernières parachèvent le cadre institutionnel de réalisation du projet intégré d’énergie électrique solaire, confié à l’Agence «Moroccan Agency for Solar Energy» (MASEN) et qui s’inscrit, conformément aux Hautes orientations royales, dans les importantes stratégies énergétique et environnementale du Royaume. Ainsi, cette cérémonie fait suite à la séance de travail qu’a présidée le Souverain au Cabinet royal, samedi 9 octobre, et au cours de laquelle, il a donné ses Hautes instructions aux parties concernées pour s’en tenir strictement au calendrier de réalisation du Plan solaire marocain et de ne ménager aucun effort pour que ce défi que s’est lancé le Maroc, comme pour tous les grands projets qui sont menés, se matérialise au bénéfice de son développement et du bien-être de sa population. Aussi, à cette occasion, Amina Benkhadra, ministre de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement, a rappelé, dans une allocution devant Sa Majesté, les étapes franchies dans la mise en œuvre des grands projets d’énergie renouvelable initiés dans le cadre de la stratégie énergétique du Royaume qui fait du développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique une priorité nationale. Dans ce sens, la réalisation d’ici 2020 des deux programmes solaire et éolien de 2.000 MW chacun traduit l’expression concrète de la priorité majeure que le Souverain accorde au développement des énergies renouvelables comme le moyen optimal permettant au Maroc de répondre aux défis de la sécurité d’approvisionnement, de la préservation de l’environnement et du développement durable. Ces projets ne sont pas limitatifs car les programmes de production d’électricité à partir de sources renouvelables sont largement ouverts à l’initiative privée nationale et internationale, comme le stipule la nouvelle loi 13-09 relative aux énergies renouvelables promulguée en février 2010. Ainsi, depuis le lancement de ce nouveau projet en novembre 2009 par Sa Majesté, de nombreuses actions ont été réalisées relatives notamment à la mise en place d’un cadre législatif et institutionnel approprié. Mme Benkhadra a également précisé que la protection des ressources est une donnée essentielle pour le développement harmonieux de la région. Celle-ci est d’ailleurs illustrée par les actions entreprises pour optimiser l’utilisation des ressources hydriques nécessaires pour le développement économique et social de la région. De son côté, Mustapha Bakkoury, président du directoire de la MASEN a, dans son allocution, présenté l’état d’avancement du plan solaire marocain de 2.000 MW et les actions réalisées particulièrement pour la première centrale de 500 MW d’Ouarzazate ainsi que les perspectives de développement du projet global. Dans ce sens, le développement du complexe solaire d’Ouarzazate qui sera réalisé sur une superficie de 2.500 hectares, a franchi d’importantes étapes. Ces étapes ont permis de qualifier le site, de lancer l’appel à manifestation d’intérêt auquel ont participé 200 entreprises, d’étudier les configurations technologiques, d’élaborer les schémas institutionnel et de financement et d’enclencher le processus de pré-qualification des développeurs pour la conception, la construction, l’exploitation, la maintenance et le financement des centrales. 19 groupes internationaux ont été pré-qualifiés pour la réalisation de la centrale de Ouarzazate. Cependant, la qualité et le nombre des candidats à ladite pré-qualification témoignent du fort intérêt d’opérateurs de premier plan à l’échelle nationale et internationale. Ce processus étant bien engagé, il permet de prévoir le lancement de l’appel d’offres avant la fin de l’année 2010 et le choix de l’adjudicataire au courant du deuxième trimestre de l’année 2011. À l’issue de la cérémonie, le Souverain a effectué une tournée dans le site du complexe solaire d’Ouarzazate qui est situé à près de 10 km au nord-est d’Ouarzazate et à environ 4 km au nord du barrage Mansour Eddahbi.


Deux conventions en faveur du Plan solaire

Les conventions signées, sous la Présidence effective de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, fixent le cadre d’intervention dans les différentes phases du Plan solaire autant par l’Etat que par MASEN et l’ONE en sa qualité de partenaire stratégique dans la fourniture, le transport et l’export de l’énergie

électrique qui sera produite par les centrales solaires. La première convention, engageant l’Etat et la MASEN, a été signée par le Premier ministre Abbas El Fassi et le président du directoire de la société précitée, Mustapha Bakkoury. Elle porte notamment sur l’assistance que doit fournir l’Etat pour faciliter la réalisation du programme en termes d’acquisition de terrains, d’exploitation des projets solaires et de leur financement et des actions qui doivent être menées par la société MASEN. La deuxième convention a été signée par Salaheddine Mezouar, ministre de l’Economie et des Finances et Amina Benkhadra, ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement ainsi que par Ali Fassi Fihri, directeur général de l’ONE et Mustapha Bakkoury, président du directoire de la MASEN. Elle spécifie les aspects de réalisation des centrales solaires, leur fonctionnement et  leur raccordement aux réseaux marocain et international.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *