Le secteur participe à hauteur de 7% du PIB : La Semaine nationale de l’artisanat du 9 au 17 février 2019

Le secteur participe à hauteur de 7% du PIB : La Semaine nationale de l’artisanat du 9 au 17 février 2019

l’artisanat est un secteur pourvoyeur d’emploi par excellence. Ainsi, plus de 36.000 bénéficiaires de la formation initiale ont été enregistrés durant la période 2016-2018 avec un taux d’intégration élevé (65% dans la formation organisationnelle et 80% dans la graduation professionnelle).

L’artisanat est un secteur qui n’attend qu’à être mis en valeur. A ce jour, le nombre d’artisans au Maroc a atteint 2,3 millions. En effet, l’artisanat représente 7% du PIB et génère en termes d’exportations près 800 millions de dirhams en 2018, a récemment dévoilé la tutelle. Dans le détail, les exportations sont en croissance depuis 2014 où elles avaient enregistré 415 millions de dirhams.

Au niveau du marché intérieur, les produits artisanaux marocains attirent de plus en plus en raison de leur portée culturelle et la créativité des artisans. Qu’ils soient touristes, Marocains résidant à l’étranger, ou familles résidentes, les clients de ses produits se disent satisfaits à 85% du lieu de vente de ses produits et de leurs prix.

l’artisanat est un secteur pourvoyeur d’emploi par excellence, à en croire la tutelle. Ainsi, plus de 36.000 bénéficiaires de la formation initiale ont été enregistrés durant la période 2016-2018 avec un taux d’intégration élevé (65% dans la formation organisationnelle et 80% dans la graduation professionnelle). L’accompagnement des professionnels par la tutelle se fait également à travers l’offre d’infrastructure adéquate à la commercialisation et à la productivité.

En termes de chiffres, 49 structures (villages, complexes intégrés, zones d’activités ont été créés) et 95 sont en cours de création.

Pour d’autres structures, 20 ont été réhabilités alors que 19 sont en cours. Dans son action de soutien aux professionnels, la tutelle affirme avoir équipé plus de 200 groupements de métiers. De plus, 56 marques collectives ont été homologuées aux niveaux national et international faisant profiter 1.800 unités. Sur le plan technique, 12 centres ont été mis en place pour améliorer le savoir-faire des artisans. Quant à la formation continue, plus de 37.600 artisans ont reçu une formation technique, dont environ 6.800 relèvent des métiers de services. De même, plus de 53.000 artisans ont bénéficié des programmes d’alphabétisation (72% de femmes et 60% appartiennent au monde rural). Ces diverses formations ont été dispensées dans des établissements (31.138 bénéficiaires) et à travers les unités mobiles (6.486). Afin d’encourager les entrepreneurs dans le secteur, plus de 1.000 PME ont également été accompagnées à travers les programmes de soutien disponibles et les différentes manifestations organisées pour mettre en valeur les produits artisanaux et la mise en relation des professionnels.

A cet égard, plus de 920 manifestations et opérations de marketing ont été organisées (Salons professionnels, Foires et expositions, B2B). La protection des métiers en voie de disparition est également au cœur de la stratégie du ministère. Ainsi 29 métiers ont été répertoriés et 40 ont été déterminés. De plus, une plate-forme électronique a été mise en place pour certifier et enseigner ces métiers. La tutelle a par ailleurs dévoilé qu’une nouvelle stratégie 2020-2030 pour le secteur de l’artisanat est en cours d’élaboration.

Dans le même sillage, le ministère du tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale organise, en partenariat avec la Maison de l’artisan, la 5ème édition de la Semaine nationale de l’artisanat et ce, du 9 au 17 février 2019 à l’Esplanade Bab Jdid à Marrakech. Cette 5ème édition est l’occasion de mettre en valeur l’apport du secteur de l’artisanat au progrès et au développement de l’économie nationale, indique le ministère relevant qu’il s’agit aussi de rendre hommage aux artisans, hommes et femmes, détenteurs d’un savoir-faire ancestral et gardiens d’un héritage patrimonial unique.

Par ailleurs, cette édition sera marquée par un nouveau concept.

Ainsi, l’espace d’exposition sera de 50.000m² de superficie globale, il accueillera 1.300 exposants, issus des 12 régions du Maroc, artisans, hommes et femmes, coopératives et entreprises d’artisanat, représentant tous les métiers et les arts de l’artisanat marocain. En plus d’un espace de 600 m² qui sera dédié à l’artisanat de prestige.

Cette édition sera aussi rythmée par l’organisation de deux carnavals, les 8 et 13 février 2019, qui vont sillonner les grandes artères de la ville de Marrakech. Les organisateurs promettent un programme riche qui comptera la 8ème Rencontre sur la préservation des métiers de l’artisanat marocain, le deuxième colloque national thématique (filière bijouterie/ joaillerie), la journée sur la formation dans les métiers de l’artisanat et les journées portes ouvertes (JPO), la journée nationale sur les exportations, les cycles de formation en faveur des acteurs du secteur de l’artisanat sur les différentes techniques de commercialisation des produits, ainsi que des sessions de formation en éducation financière au profit des Dours Assanâa.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *