Le titre Atlanta tonifie le marché de blocs

Climat au beau fixe sur la place boursière. À l’issue de la semaine étalée du 15 au 19 octobre, les deux baromètres de la Bourse casablancaise ont évolué sur une cadence haussière, quoique quelque peu timide. De fait, le Masi s’est relevé, sur la semaine, de 0,68% à 13.191,12 points affichant un year-to-date de 39,15%. Le Madex, lui, s’est apprécié de 0,81% à 10.871,20 points pour une performance annuelle à 40,39%.
Dans ce sens, le marché s’est animé dans un volume d’échanges de 7,184 milliards de dirhams, et une capitalisation de l’ordre de 601,604 milliards de dirhams.
Marquant son baptême de la sphère boursière, Atlanta s’est propulsée de 33,03%, à l’issue de la semaine de sa première cotation, s’échangeant ainsi à 1756 dirhams au lieu de 1320 dirhams. Suite à cette performance, la filiale du groupe Holmarcom s’est adjugée la première place sur le top ten des plus fortes variations du marché central.
Deuxième, Fénie Brossette s’est hissée de 13,28%, se fixant à 691 dirhams au lieu de 610 dirhams, et devançant Distrisoft placée en troisième rang, puis Wafa Assurance, quatrième, en hausse de 10% pour s’échanger à 2.860 dirhams au lieu de 2.600 dirhams.
D’autre part, sur le registre des baisses, c’est Longométal qui ouvre la marche, en repli de 11,51%, le ticker «LGM» est revenu de 695 dirhams à 615 dirhams. Auto Hall, elle, le suit dans sa chute, se rétractant de 5,56%, la valeur a clôturé la semaine à 2.430 dirhams au lieu de 2.573 dirhams auparavant.
Sur le box-office de la vitalité, le promoteur immobilier CGI a dominé de loin le classement, se plaçant en tête de liste grâce à un volume de transactions de 1,129 milliards de dirhams. La Samir , en seconde place, a polarisé quelque 479 millions de dirhams, devant Wafa Assurance avec 429,125 millions de dirhams, puis Maroc Telecom avec 418,49 millions de dirhams.
En outre, cette dernière se fait, par excellence, synonyme de la plus forte capitalisation du marché. Au terme de la semaine dernière, la valeur Itissalat Al Maghrib en était à 125,271 milliards de dirhams, doublant carrément la mise de sa succédante sur la liste des plus fortes capitalisations, Attijariwafa bank. À savoir que celle-ci a cumulé, à son compte, 62,685 milliards de dirhams, devant la CGI, troisième, avec ses 47,676 milliards de dirhams.
Sous un autre angle, le marché de blocs a été marqué par une demande considérable sur la valeur Atlanta, et ce, depuis sa première introduction, mardi 16 octobre. À côté, certaines transactions sur ce secteur ont également concerné les valeurs Colorado, Distrisoft, mais aussi, Zellidja. Soulignons que cette semaine a été, également, celle de l’annonce relative à l’introduction en Bourse de Stokvis Nord Afrique, spécialiste dans l’import et la distribution de matériel technique. À savoir que cette entrée au deuxième compartiment de la bourse se fera par augmentation de capital de 20%, selon la procédure d’Offre à Prix Ferme.
Autre fait marquant. Il s’agit de l’offre publique d’achat des actions Taslif, qui a été initiée et présentée par Saham Assurance et la CNIA.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *