L’entreprise féminine en quête d’encouragement

L’association des femmes chefs d’entreprises du Maroc (AFEM) a organisé une conférence, les 9 et 10 juin à Casablanca. Cette conférence a soulevé comme thème celui de l’«Entrepreneuriat et pérennisation du succès». Cette rencontre a été organisée dans le cadre du partenariat avec Mena Business Women Network, Middle East Partnership Initiative (MEPI), Vital Voices Global Partnership et l’Association des femmes chefs d’entreprises belges.
A l’ouverture de la rencontre, Bouthayna Iraqui-Houssaïni, présidente de l’ AFEM, a déclaré que l’entreprise féminine a besoin de davantage de soutien afin qu’elle puisse profiter de manière optimale de la technologie moderne. L’objectif principal de cette conférence été concentré sur les méthodes de développement des petites et moyennes entreprises féminines. Ce développement ne peut se faire, selon la présidente de l’AFEM, sans l’utilisation des différents moyens  technologiques de la mondialisation.
Mme Iraqui-Houssaïni a affirmé que 50% des entreprises féminines sont des petites et moyennes Entreprises (PME) qui ont des difficultés face à la concurrence. Et pour répondre à ce soucis l’AFEM a organisé cette conférence qui vise à encourager cette catégorie d’entreprises afin d’accompagner les changements dans le monde. Elle a poursuivi en soutenant que l’organisation de cette rencontre vient suite au partenariat entre l’AFEM et le programme «Corporates Ambassadors» pour la région MENA, et cible en premier lieu le renforcement de l’action des femmes dans le domaine économique. Ce programme facilite les échanges d’idées et d’expériences entre différentes femmes chefs d’entreprises. Il a choisi le modèle américain comme référence en matière d’encouragement des petites et moyennes entreprises féminines. En effet, l’AFEM a organisé cette conférence dans le but de bénéficier du soutien de ce programme au niveau du transfert de technologie et de savoir-faire afin de mieux gérer l’entreprise et commercialiser le produit, a confirmé Mme. Iraqui-Houssaïni. Dans un autre volet, cette conférence a vu la participation de Stuart Smith conseiller économique de l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique à Rabat. Ce dernier a fait, à son tour, le point sur l’importance que cette rencontre contribuera au renforcement du rôle de la femme dans le tissu économique marocain. Il a poursuivi son intervention en mettant en relief le rôle important qu’occupe le partenariat féminin entre les deux pays.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *