Les agences ne disposeraient plus de personnel étoffé: Ces services du GAB qui ne nécessitent pas de carte bancaire

Les agences ne disposeraient plus de personnel étoffé: Ces services du GAB qui ne nécessitent pas de carte bancaire

La mise à disposition n’est pas le seul service sans carte bancaire, proposé sur les GAB. Le groupe bancaire, filiale de la SNI, offre un autre service sans carte. Il s’agit du change manuel et d’achat de devises, via GAB.

Plusieurs banques se sont lancées depuis quelques années dans un processus de digitalisation. Que ce soit en démocratisant l’accès aux services bancaires par Internet ou via des applications téléchargeables sur smartphones, le fait est là: les banques cherchent à simplifier la vie au quotidien à leurs clients, tout en s’inscrivant dans une stratégie visant à alléger les agences bancaires physiques. Cela ne veut aucunement dire que les groupes bancaires comptent créer moins de points de vente. Elles sont toujours sur cette lancée, sauf que les agences, sous leur forme actuelle et celle à venir, ne disposeraient plus de personnel étoffé.

Et c’est là où réside toute l’ambition de faciliter l’accès aux services bancaires de base à travers Internet et le mobile. Actuellement, les banques proposent de nombreux services. Au-delà  du simple retrait, de la consultation de solde, de l’édition de mini-relevés…., les banques proposent également le paiement des factures de différents services (téléphone, eau, électricité..), la recharge de la carte du téléphone, le paiement des taxes (service mis en place récemment)… mais mieux encore, elles sont plusieurs à avoir lancé un service de taille. Il s’agit de la mise à disposition et cela fonctionne sans pour autant détenir une carte bancaire, encore moins être client de telle ou telle banque, et surtout sans avoir à se déplacer dans une agence bancaire.

Mise à disposition et change

La pionnière en la matière était Attijariwafa bank, qui a lancé cash express automatic. Il s’agit d’un service de transfert d’argent de l’ordonnateur, client d’Attijariwafa bank, vers un destinataire qui n’est pas forcément client de ladite banque. En fait, il permet aux bénéficiaires de transferts de retirer leur argent sur n’importe quel guichet automatique bancaire Attijariwafa bank sans avoir une carte bancaire ni même être bancarisé. L’opération est simple. Le bénéficiaire du transfert qui devrait choisir l’option «opération sans carte» au niveau du guichet bancaire doit introduire la référence (un numéro composé de 10 chiffres généralement) en plus d’un code confidentiel de 4 chiffres que l’émetteur le lui aurait transmis auparavant. Le groupe banque  populaire lui a emboîté le pas en proposant le même service à travers ses guichets bancaire automatiques.

Il est également disponible auprès du Crédit Agricole du Maroc et le CIH tout récemment, alors qu’il ne l’est pas auprès de la BMCE Bank of Africa ou encore la BMCI. En tout cas, l’avantage le plus important reste la disponibilité immédiate des fonds, sans délai d’attente et sans payer de commission de la part du destinataire du transfert. En revanche, une commission est débitée du compte de l’expéditeur, variant  entre 30 et 33 DH, en fonction de la grille tarifaire des banques. Il faut savoir aussi que la commission payée en recourant à ce moyen est bien inférieure que celle retirée si le client était passé par son agence. Cependant, le montant transféré obéit à des plafonds, à savoir un maximum de 2.000 DH/ opération avec un plafond de 10.000DH/jour. Ceci est valable notamment de la Banque populaire. Attijariwafa bank, elle, a fixé le montant à 20.000 DH/ opération, avec un plafond de 20.000 DH par année et par compte. Par ailleurs, en cas de non-récupération des fonds par le bénéficiaire au bout de 3 jours pour la BP et de 10 jours pour Attijariwafa bank, ceux-ci sont reversés automatiquement sur le compte du donneur d’ordre.

La mise à disposition n’est pas le seul service sans carte bancaire, proposé sur les GAB. Le groupe bancaire, filiale de la SNI, offre un autre service sans carte. Il s’agit du change manuel et d’achat de devises, via GAB. Ce service permet aux clients de la banque ou toute personne de passage d’échanger leurs devises contre le dirham sans utiliser une carte bancaire. Si Attijariwafa bank se démarque par ce service, CFG Bank, dernière venue sur le marché des banques commerciales, a lancé la possibilité de remettre un ou plusieurs chèques à travers ses GAB que ce soit avec carte bancaire ou sans. Une fois le chèque déposé, le client reçoit un accusé de réception, sous forme de reçu de dépôt comportant le scan du chèque recto-verso.

La panoplie de services du e-banking

A côté des services sans carte bancaire, disponibles sur guichet automatique bancaire, une panoplie de services est proposée à travers la banque en ligne. Cette évolution vient en accompagnement du changement des habitudes de consommation des Marocains et de la prise de conscience de l’importance du Web dans leur vie quotidienne. Si certaines banques se limitaient, il y a quelques années, à la seule consultation de compte sur Internet, la plupart proposent aujourd’hui une gamme complète de prestations bancaires. Ainsi, les banques en ligne  proposent plusieurs prestations, à savoir la consultation des comptes chèques et des comptes d’épargne, les virements, que cela soit d’un compte à un autre ou au profit d’un tiers. Elles permettent aussi de suivre les opérations de règlement ou de remise de chèques ou effets ainsi que celles relatives aux virements. Par ailleurs, il est possible de commander son chéquier, de demander le renouvellement de sa carte bancaire, ou encore de recharger les cartes de retrait ou de transfert. Parallèlement, l’internaute a la possibilité d’effectuer des oppositions sur chèques, chéquiers ou sur carte bancaire, de modifier son mot de passe et d’éditer son RIB. S’ajoute à cela la possibilité de consulter les cours de devises et les taux de base bancaires débiteurs et créditeurs. Par ailleurs, la majorité des plates-formes en ligne permet de procéder à des simulations de crédits à la consommation ou immobiliers et ont intégré le concept «Bourse en ligne».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *