Les communes payées par la Trésorerie

Les communes payées par la Trésorerie

La Trésorerie générale du Royaume (TGR) en charge de traitement de la paie de plus de 680 000 fonctionnaires et agents de l’Etat, vient de signer trois conventions pour l’ordonnancement et la gestion, à travers la Paierie principale du Royaume, de la paie du personnel des collectivités locales.
La première convention-cadre a été signée par le Trésorier général du Royaume, Saïd Ibrahimi, et le directeur général des collectivités locales, Mohamed Saâd Hassar.
Les deux autres conventions relatives à la gestion et à l’ordonnancement de la paie du personnel des deux communes urbaines des villes de Rabat et de Casablanca, ont été conclues par le Trésorier général du Royaume et les présidents des deux communes urbaines, respectivement MM. Omar Bahraoui et Mohamed Sajid. La signature de ces conventions s’inscrit dans le cadre du renforcement du partenariat stratégique existant entre les services de la TGR et les collectivités locales, portant sur les différents domaines de la gestion de l’administration locale. Aux termes desdites conventions, signées en marge de l’adoption des budgets des collectivités locales au titre de l’exercice budgétaire 2005, l’assistance technique fournie par la TGR, à travers sa Paierie principale permettra d’améliorer la gestion des émoluments du personnel des collectivités locales notamment à travers la gestion informatique des salaires et des prestations fournies aux fonctionnaires et agents des collectivités locales. Elle permettra aussi de tirer profit de l’expérience et de l’expertise de la Paierie principale en matière de gestion des salaires, de faciliter la bancarisation de cette catégorie de fonctionnaires et de favoriser son accès aux crédits bancaires et aux prestations de la couverture sociale et des assurances, à l’instar des autres fonctionnaires et agents de l’Etat. Les deux conventions signées avec les communes urbaines de Rabat et de Casablanca concernent un effectif de 30 mille fonctionnaires et agents. Les dispositions de ces conventions devront s’étendre progressivement à l’ensemble du personnel des collectivités locales à l’échelle nationale au nombre de 140 mille agents et fonctionnaires. Au regard des montants générés, une somme mensuelle de l’ordre de 4 milliards de DH, la TGR est de ce fait, l’un des centres de paie les plus importants dans le monde.
Récemment, l’institution vient de s’équiper d’un nouveau système baptisé @ujour, d’une dimension nationale et modernisatrice de la fonction publique et dont la genèse remonte en fait à 1996, a été mi en place conjointement par les équipes de la TGR et des consultants externes.
Après plusieurs tests effectués et évalués conjointement par le groupement des consultants et l’équipe de la TGR, la paierie a procédé au basculement des traitements des salaires sur le nouveau système @ujour au titre du mois de novembre 2004.
La transition vers ce nouveau système d’information, compte tenu du transfert de l’ensemble des données de l’ancien système, nécessité consolidation soigneusement préparée. Avec les collectivités locales, le système ne pourrait qu’être mieux amorti.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *