Les créations de sites Internet sous l’extension «.ma» bondissent de 11,11% en 2011

Les créations de sites Internet sous l’extension «.ma» bondissent de 11,11% en 2011

Les attributions des noms de domaine «.ma» connaissent un réel essor enregistrant des chiffres en nette évolution. À fin décembre 2011, le parc de noms de domaine «.ma» compte 42.187 noms de domaine, enregistrant une augmentation de 11,11% par rapport à décembre 2010. C’est ce qui ressort du dernier tableau de bord en date publié par l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) au titre de l’évolution des noms de domaine «.ma» à fin décembre 2011.
Ainsi, ce sont 2935 nouveaux noms de domaine qui ont été enregistrés pendant ce trimestre, ces nouveaux enregistrement sont effectués majoritairement directement sous le «.ma», au premier niveau. S’agissant de l’évolution mensuelle du nombre de nouveaux enregistrements, sur l’année 2011, le record a été battu par le mois de mars qui est ressorti avec 1310 nouvelles inscriptions, suivi du mois d’octobre avec 1042 inscriptions et du mois de décembre avec 1021 inscriptions. À noter que l’enregistrement des noms de domaine est effectué à travers les prestataires déclarés auprès de l’ANRT. Le nombre total de ces prestataires «.ma» arrêté à fin décembre 2011 est de 21 contre 19 à la même période en 2010. Sur un autre plan, la zone de nommage nationale comporte l’extension principale de 1er niveau «.ma» et les extensions descriptives ou sous extensions, ayant pour objectif de décrire une activité ou un titre déterminé (.co.ma, .net.ma, .ac.ma, .org.ma, .press.ma et .gov.ma). Aussi, 87,1% des noms de domaine «.ma», sont enregistrés directement sous l’extension «.ma». Les 12,9% restant se répartissent à raison de 5,8% pour le «.co.ma», 2% pour le «.net.ma», 1,4% pour le «.ac.ma», 1,6% pour le «.org.ma», 0,9% pour le «.press.ma» et 1,2% pour le «.gov.ma». Cette tendance de faiblesse des inscriptions sous des extensions descriptives s’explique, selon l’ANRT, par deux éléments essentiels, à savoir, la simplicité de l’adresse web sous l’extension «.ma» directement et le fait que l’enregistrement d’un nom de domaine sous une extension descriptive n’est pas ouvert au public.  Il est plutôt réservé au secteur d’activité y afférent. Par exemple, l’enregistrement des noms de domaine sous l’extension descriptive «.gov.ma» est limité aux organismes gouvernementaux. Cependant, les noms de domaine «.ma», en général, connaissent actuellement un réel essor et grâce au développement économique soutenu que connaît le Royaume et la conscience accru de l’importance des nouvelles technologies d’information, ils promettent de se multiplier dans les années à venir.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *