Les décrets d’application adoptés : Feu vert pour l’AMDIE et l’Agence du développement numérique

Les décrets d’application adoptés : Feu vert pour l’AMDIE et l’Agence  du développement numérique

L’Agence sera ainsi l’unique interlocuteur des acteurs du secteur du digital. Elle garantir  l’homogénéité des projets IT et assurera plus de transparence pour le secteur.

L’Agence marocaine du développement des investissements et des exportations et l’Agence du développement numérique prennent forme. Ces nouvelles entités se sont invitées au Conseil de gouvernement du jeudi 7 décembre.

Les membres du gouvernement ont adopté les projets de décrets relatifs à l’application de la loi instituant les deux agences. La création de ces deux instances intervient à un moment où le Maroc trace un nouveau modèle économique à la fois moderne et compétitif.

Les instances viendront rehausser la performance des secteurs qu’elles représentent répondant aux grandes mutations mondiales.

L’Agence marocaine de promotion et de développement des investissements et des exportations, qui d’après les opérateurs du secteur, devrait démarrer officiellement vers la mi-décembre, a pour mission principale la dynamisation des investissements et la promotion des exportations. Cette entité née d’une fusion de trois structures, à savoir le Centre marocain de la promotion des exportations (Maroc Export), l’Agence de promotion des investissements (AMDIE) et l’Office des foires et des expositions de Casablanca (OFEC), sera également chargée de la réalisation des études de prospection fournissant toutes les informations aux investisseurs potentiels.

Par ailleurs, la mise en marche de l’Agence du développement numérique couronnerait l’engagement des opérateurs de l’économie numérique pour dynamiser ce secteur.

Cette entité s’inscrit en phase avec la vision tracée par l’ensemble des parties prenantes.

Une feuille de route ayant pour ambition de positionner le Maroc en tant que hub numérique en Afrique en réduisant de moitié la fracture numérique. L’Agence sera ainsi l’unique interlocuteur des acteurs du secteur du digital. Elle garantir  l’homogénéité des projets IT et assurera plus de transparence pour le secteur.

L’agence se chargera de mettre en place des approches intégrées dans le domaine du développement numérique au Maroc, de mettre en œuvre les stratégies de l’Etat en la matière et de promouvoir la diffusion d’outils numériques et leur utilisation chez les citoyens.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *