Les énergies vertes : moyen de lutter contre la pauvreté

Les énergies vertes : moyen de lutter contre la pauvreté

Le développement des énergies vertes est l’un des meilleurs moyens de réaliser les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), selon un rapport du PNUD publié mardi et qui se base sur un projet-pilote développé au Népal. «L’accès à l’énergie apporte une meilleure qualité de vie pour les populations du Népal, et s’avère être une manière judicieuse d’accélérer les progrès vers les OMD pour les pays en développement», a dit le directeur du Bureau des politiques de développement, Olav Kjorven, à New York. Presque un million de personnes habitant dans des zones rurales isolées du Népal bénéficient d’un accès à l’énergie, indique le rapport. Environ 250.000 Népalais sont reliés au réseau électrique grâce à un projet micro-hydraulique et 580.000 personnes ont accès à l’énergie nécessaire pour préparer à manger à l’aide d’une cuisinière. «Sans accès aux formes modernes d’énergies, les populations, en particulier les femmes, portent des charges extrêmement lourdes parce qu’elles n’ont pas accès au transport. Sans pompe électrique, elles portent l’eau. Elles moulent le grain pour faire de la farine. Elles passent des heures à chercher du bois pour faire du feu et cuisiner», a déploré M.Kjorven. Plus de la moitié de l’humanité, soit environ 3 milliards de personnes, vivent sans lumière et sans énergie pour cuisiner. «Notre expérience dans l’extension de l’accès à l’énergie aux populations rurales pauvres démontre combien nous pouvons rapidement généraliser de petits projets-pilotes en un programme national», a déclaré l’ambassadeur permanent du Népal auprès de l’ONU, Gyan Chandra Acharya.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *