Les industries extractives rectifient leurs statistiques du 3è trimestre 2014

Les industries extractives rectifient leurs statistiques du 3è trimestre 2014

D’aucuns pourraient parler de baisses significatives (-0,1% sur le PIB national cela pourrait représenter beaucoup pour l’économie nationale), toujours est-il que le HCP tenait à communiquer sur les (tardives!) corrections apportées par les sources statistiques officielles du secteur des industries d’extraction.

Il en ressort que ces corrections apposées aux volumes de la production minière ont tiré vers le bas les bilans préliminaires annoncés auparavant. La première donnée importante relevée par la note d’information corrective du HCP est que la valeur ajoutée en volume du secteur des industries d’extraction se serait accrue de seulement 6,5%  au cours du troisième trimestre 2014, alors qu’elle était préalablement annoncée à 20,6% à fin décembre 2014.

Une situation qui n’a pas manqué de se répercuter directement sur la croissance du  PIB en volume, qui n’avance que de 2,4% contre les 2,9% communiqués précédemment. Idem pour l’investissement brut (FBCF et variation de stocks) en volume qui n’a crû que de 0,9% au lieu de 1,6%. Même son de cloche en ce qui concerne le PIB aux prix courants, qui s’est accru de seulement 2,9% contre 3.4%.

Le revenu national brut disponible aurait, quant à lui, augmenté de 2,6% au lieu de 3,1%. Consécutivement à toutes ces données revues à la baisse, l’épargne nationale se serait amenuisée de 0,3 point par rapport aux données communiquées auparavant.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *