Les recettes de la réussite

A chaque fois qu’une rencontre est organisée pour sensibiliser les chefs d’entreprises à l’impact de la formation continue, ces derniers s’interrogent sur les clés de la réussite pour rentabiliser leur investissement dans ce domaine.
Encore une fois, il y a lieu de préciser qu’un plan de formation dépend essentiellement des besoins affichés par telle ou telle structure. Quels que soient sa nature et ses objectifs, chaque programme repose sur une méthode qui s’est avérée avec le temps efficace sur le plan universel. Pour les entreprises multinationales, la formation est un outil stratégique pour la motivation des troupes. Chez certaines compagnies, la gestion de la formation est un métier à part qui à ses principes et ses règles.
Tous les collaborateurs quel que soit le niveau de leurs responsabilités sont évalués. Même le grand Boss n’y échappe pas. La formation continue reflète aussi l’image d’une firme par rapport à une autre. C’est une composante essentielle de la culture d’entreprise. On ne le répétera jamais assez. Le succès d’une formation au sein d’une entreprise dépend en grande partie de la mobilisation de ses ressources humaines. Imposer une formation à ses collaborateurs ne servira à rien. Il y a donc tout un travail de sensibilisation qu’il faut entamer.
C’est d’ailleurs la démarche la plus dure et qui nécessite le plus de temps. Il faut s’armer alors de patience avant de passer à l’acte. Ce n’est pas souvent le cas chez plusieurs de nos entreprises qui élaborent des plans de formation sans se concerter avec leur personnel. Il ne faudra pas s’attendre à des résultats concrets en termes de performance et de rentabilité.
Les exemples sont là pour nous le prouver. Les patrons de PME-PMI nous ont confié que lorsqu’ils proposent à leurs salariés un programme de formation, ces derniers l’interprètent de manière négative. «Ils croient que leur patron n’est pas satisfait de leur rendement et qu’il cherche à les évincer», avance le patron d’une structure familiale. Tout dépend de la nature des relations entretenues entre le chef d’entreprise et ses collaborateurs.
La présence d’une direction de ressources humaines facilite nettement la tâche des entreprises dans le domaine de la formation dans la mesure où elle élabore des plans étalés dans le temps en corrélation avec les exigences internes et externes. Au cas où l’entreprise n’a pas les moyens de se doter de cette direction, c’est souvent le patron qui assure la mission de concevoir une formation s’il est sensibilisé à son importance. Que ce soit le patron ou le responsable des ressources humaines, la mise en place des cycles de formation est une démarche professionnelle qui doit prendre en considération les motivations et les ambitions des collaborateurs ainsi que le poids des contraintes extérieures.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *