Les ventes automobiles en légère hausse

Le marché de l’automobile se porte bien au Maroc. En attestent les derniers chiffres publiés par l’Association marocaine des industriels et concessionnaires automobiles et établis entre les mois de septembre 2001 et celui de 2002. L’association annonce ainsi une augmentation en ventes de l’ordre de 2% cette année.
Une augmentation qui, même si timide, témoigne d’une reprise dans la vente des véhicules neufs. Leur nombre est ainsi passé de 35.676 à 36.559 véhicules. Dans le segment des véhicules utilitaires légers (VUL), le marché avait enregistré une régression de plus de 10% au cours d la même période l’année dernière. Le nombre de véhicules vendus dans cette catégorie est passé 11.427 en 2001 à 10.340 en 2002.
Pour les véhicules importés d’occasion (VIO), leur vente a chuté de 37 % passant de 11.955 en 2001 à 7.544 véhicules. Un constat qui s’explique à la fois les tarifs douaniers on en peut plus élevés et qui constituent une entrave majeure à l’acte d’achat de véhicules d’occasion et par les facilités offertes quant à l’acquisition de voitures neuves. Transport de marchandise de plus en plus croissant au Maroc oblige, le marché des poids lourds a, pour sa part, enregistré une augmentation de l’ordre de 12 % (3.147 en 2001 contre 3.519 en 2002).
Les marques européennes reste les favorites des acheteurs marocains. Peugeot, Fiat et Renault enregistrent les meilleures ventes pour ce qui est du marché des voitures particulières et des véhicules utilitaires légers neufs avec respectivement 23,31 %, 21,38 % et 16,01 %. Les marques allemandes, asiatiques et américaines sont, quant à elles, loin derrière.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *