L’espagnole Santander achète 318 succursales de Royal Bank of Scotland

La banque britannique Royal Bank of Scotland a annoncé, mercredi, la vente au groupe espagnol Santander de 318 succursales au Royaume-Uni, pour un montant d’environ 1,65 milliard de livres (2 milliards d’euros), renforçant encore la position de ce dernier au Royaume-Uni. La vente de ces succursales, 311 sous la marque Royal Bank of Scotland situées en Angleterre et au Pays de Galles, et 7 sous la marque NatWest situées en Ecosse, ainsi que de diverses autres activités liées à ces succursales, avait été annoncée le 3 novembre 2009.  RBS avait dû s’y engager pour ne pas enfreindre les règles européennes de concurrence, dans le cadre de l’aide massive reçue pendant la crise de la part du gouvernement britannique, qui en est désormais propriétaire à 83%. Avec cette acquisition, Santander se renforce dans la banque de détail au Royaume-Uni où elle possède déjà 1.300 succursales après ses rachats d’Abbey, et, depuis la crise, de Bradford & Bingley et d’Alliance & Leicester. Santander a déjà annoncé que toutes ses entités passeraient sous la marque unique Santander à l’automne. RBS n’annonce pas de prix précis à ce rachat, mentionnant seulement que Santander achète «avec une prime de 350 millions de livres» par rapport à la valeur des actifs rachetés, dont elle indique un peu plus bas dans le communiqué que leur «valeur implicite» est de 1,3 milliard de livres, soit un total approximatif de 1,65 milliard.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *