L’industrie manufacturière en hausse de 1,2 % en novembre

L’industrie manufacturière en hausse de 1,2 % en novembre

L’indice des prix à la production industrielle énergétique et minière ont continué durant le mois de novembre 2011 leur progression. En glissement mensuel, l’indice des prix à la production a marqué une hausse de 1,2 % soit un indice de 163,1 points. Selon la dernière note d’information révélée par le Haut commissariat au plan (HCP), cette progression s’affiche particulièrement dans le secteur des industries manufacturières. En commentant cette performance, le Haut commissariat au plan souligne que «la hausse observée au niveau des industries manufacturières résulte premièrement de l’augmentation de 3,2 % de l’indice des prix du raffinage de pétrole, qui s’est établi à 414,5 points en novembre contre 401,8 points évalués en octobre 2011». Autres arguments avancés par le Haut commissariat au plan, la hausse des prix estimée à 2,9 % et observée principalement dans la «Fabrication d’autres produits minéraux non métalliques» . Citons, dans ce sens, la hausse du prix du ciment qui a grimpé de 4,9 % par rapport au mois précédent ainsi que celle du prix de «l’industrie du caoutchouc et des plastiques» estimée à 1,6 % au moment où l’indice des prix relatifs à «l’industrie chimique» a timidement grimpé, soit une moyenne de 0,1 %.  Par ailleurs, les résultats provisoires mis en relief par le Haut commissariat au plan montrent une stagnation dans les secteurs des «industries extractives» . Ainsi, les indices d’«extraction d’hydrocarbures» ainsi que de «l’extraction, l’exploitation et l’enrichissement de minerais métalliques» ont gardé leur taux inchangés en marquant respectivement 184,2 et 160,2 points. Le même constat a été observé pour la «production et distribution d’électricité et d’eau». Cette dernière est restée stable avec un indice à la «production et distribution d’électricité» de 81,3 points tandis que celui évalué pour «le captage, le traitement et la distribution d’eau» n’a pas dépassé les 176,2. Notons que la stagnation est également observée au niveau de l’indice de «l’industrie alimentaire» (124,4 points), «l’industrie du tabac» (116,1 points), «l’industrie du textile» (97,6 points), «l‘industrie du cuire et de la chaussure» (107,4 points), «le travail du bois et fabrication d’articles en bois» (124,3 points) ainsi que «l’industrie du papier et du carton» (98,6 points).

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *