L’offensive de Maroc Telecom

L’offensive de Maroc Telecom

Il y a quelques années, le Maroc comptait trois centres d’appels. En 2004, ils étaient au nombre de 50 pour un chiffre d’affaires de plus de 850 millions DH, alors que les prévisions de 2006 prévoient un accroissement de 150 nouvelles implantations. Des chiffres qui mettent en exergue l’importance grandissante du secteur des télé-services et des call-centers dans le tissu économique national.
A travers une multitude d’offres, Maroc Telecom accompagne cette dynamique économique. Guichet unique, minute en gros et clés en main. Bref, une palette de services destinés à répondre aux besoins de tous types de structure. La première offre concerne les centres qui recourent aux liaisons louées internationales vers la France (un seul contrat, un seul point de contact), la seconde cible les clients qui utilisent les liaisons louées sans avoir à gérer eux-mêmes la compression et la terminaison des appels, alors que la troisième comporte une solution d’appels vers l’international facturés à la minute avec un tarif spécifique . Simple et rapide à mettre en place, elle n’oblige le client à payer que ce qu’il consomme n’ayant ainsi pas à gérer la partie télécoms de son activité. «Maroc Telecom apporte une contribution majeure au développement des centres d’appels au Royaume, en agissant sur plusieurs paramètres», explique un expert de Maroc Telecom.
En effet, et en plus de la diversité des solutions proposées, conçues en fonction des besoins de chaque type de centre de contacts, les techniciens de Maroc Telecom apportent également conseil et assistance. «Pendant les trois phases de mise en place de leurs projets, l’avant-projet, la mise en œuvre et l’exploitation, Maroc Telecom fournit tout le soutien nécessaire grâce à son expertise dans la gestion, la maintenance et l’exploitation des  plates-formes de télécommunication et à sa maîtrise des solutions de transmission des voix et données », souligne la même source.
Le prix est un autre élément de la politique de l’opérateur en matière d’encouragement des télé-services. A titre d’exemple, les liaisons louées sont de 35% inférieures au tarif standard. Quant aux centres d’appels qui ont opté pour l’offre de minutes en gros, ils  sont facturés au prix très compétitif de 0,50 DH HT/min pour les appels vers les fixes et de 2,99 DH HT/min pour les appels vers les mobiles et ce, pour la Belgique, l’Espagne, la France et l’Italie (avec un minimum de consommation de 200000 mn par trimestre). A cette politique de prix compétitive s’ajoute un engagement sans faille de l’opérateur en faveur des nouvelles technologies de l’information et de la communication. En plus de son réseau de liaisons en fibre optique reliant l’ensemble des 10 pôles recensés, Maroc Telecom propose des solutions AOS (Accès Optique Sécurisé) opérationnelles sur Casablanca, en déploiement sur Rabat et en projet sur les autres pôles économiques.
Des technologies de pointe qui permettent aux centres d’appels une qualité de service et une sécurité d’accès inégalée. Une panoplie d’offres et de services donc qui ouvrent à l’opérateur de télécommunication les portes d’un nouveau monde, celui des télé-services, secteur porteur de l’économie nationale, pilier du plan «Emergence», qui ne manquera pas de générer emplois, investissements et valeur ajoutée.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *