Logement social : Addoha investit le marché du Congo-Brazzaville

Logement social : Addoha investit le marché du Congo-Brazzaville

Le marché africain est de plus en plus l’attraction première des investisseurs marocains. Après l’installation des grands groupes bancaires nationaux en Afrique subsaharienne, c’est au tour des promoteurs immobiliers d’étendre leurs activités en Afrique et transmettre le savoir-faire marocain à leurs homologues africains.

Anas Safrioui a choisi ce créneau, tout en s’appuyant sur l’expérience marocaine en matière de logement social. Après la Côte d’Ivoire, le Cameroun et la Guinée, Addoha fait donc escale au Congo-brazzaville. Un investissement qui n’a pas manqué de séduire le gouvernement congolais et qui a, pour sa part, accueilli cette initiative à bras ouverts.

Cet engagement s’est traduit par la signature d’un mémorandum d’entente. La conclusion de ce partenariat s’est faite, jeudi 3 octobre, à Rabat en présence de Jean Jacques Bouya, ministre à la présidence chargé de l’aménagement du territoire et de la délégation générale aux grands travaux, et le top management du Groupe Addoha, représenté par son président-directeur général, Anas Sefrioui, accompagné de son directeur général Saâd Sefrioui, et en présence de Nabil Benabdellah, ministre de l’habitat, de l’urbanisme et de la politique de la ville.

Un premier projet pilote verra donc le jour, portant ainsi sur 640 logements sociaux ainsi que sur la construction des infrastructures d’approches (VRD) et des équipements collectifs. Le mémorandum porte également sur la mise en place d’une «cité de vie faite de logements sociaux afin de permettre et garantir au plus grand nombre de Congolais un habitat décent, fonctionnel et accessible».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *