L’ONP en chiffres

«Nos comptes sont audités dans un contexte où peu d’organismes publics ont ce privilège», lance d’emblée Majid El Ghaib, D.G de l’ONP pour annoncer les réalisations de l’année écoulée.
En effet, des chiffres présentés aux administrateurs lors de la deuxième session du conseil d’administration de l’ONP se rapportant à l’exercice clos au 31 décembre 2001 il ressort un total du bilan de l’ordre de 676 millions de DH. Il traduit une progression de 20 % par rapport à l’année précédente. Aussi, le total du bilan a connu une progression constante depuis l’année 1996 à un taux moyen de 20 % par an.
Les chiffres montrent en outre que les produits d’exploitation se sont élevés à 119 millions de DH alors que les charges se sont établies à 92MDH dégageant un résultat d’exploitation de près de 28 millions de DH et un résultat net de 22 millions de DH.
Généralement, en 2001, le total de flux financiers gérés par l’ONP a frôlé 2,2 milliards de DH. Les recettes propres se sont élevées à 132 millions de DH contre 120 millions une année auparavant et 83 millions seulement durant l’exercice 1998-99. Le budget pour l’année dernière a dépassé 309 millions de DH dont 101 dédiés au fonctionnement et 208 millions de DH à l’investissement. Parmi les prérogatives de l’ONP, la mise en oeuvre du programme de modernisation de la flotte de pêche côtière et artisanale, soit la prise en charge de 2000 unités côtières et 15000 unités artisanales. Des programmes de mise à niveau ont été élaborés en concertation avec les professionnels du secteur des programmes de modernisation et de mise à niveau mobilisant une enveloppe de 62 millions de DH dont 30MDH affectés à l’appui aux armateurs de la pêche côtière et 32MDH alloués à la mise en place d’un fonds de cautionnement mutuel.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *