L’OPEP maintient sa production inchangée, suspend son offre supplémentaire

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole va maintenir "tout en l’état", a annoncé le ministre libyen de l’Energie, Fathi Ben Chatouan, à des journalistes à l’issue de la première partie de la réunion à Koweët.
Les quotas de production de l’Opep sont actuellement fixés à 28 millions de barils par jour (mbj) et sa production s’élève à 30 mbj en comptant l’Irak.
Le cartel a, en outre, suspendu son offre supplémentaire de 2 mbj, a annoncé le président de l’Opep, le Koweëtien cheikh Ahmed al-Fahd al-Sabah.
Cette mesure consistait à mettre à la disposition du marché, sur demande, toutes les capacités de production supplémentaires des membres du cartel, soit 2 mbj.
"Nous avons décidé de ne pas renouveler les 2 millions. Nous y mettrons fin le 31 décembre comme nous l’avions décidé en septembre, et comme toujours, l’Opep sera heureuse et reconnaissante d’aider le marché en cas de pénurie d’offre", a-t-il expliqué.
Le ministre qatariote de l’Energie, Abdallah Ben Hamad al-Attiyah, a par ailleurs indiqué que le cartel prévoyait de se retrouver à nouveau "le 31 janvier" à Vienne et a laissé la porte ouverte à une baisse de production à ce moment si la demande venait à trop faiblir.
"Toutes les possibilité sont sur la table car nous allons parler du 2e et du 3e trimestres. Il y a une surabondance (de pétrole) et le marché est saturé, avec des quantités bien supérieures à ses besoins", a-t-il dit. "S’il le faut, nous baisserons" la production, a-t-il dit.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *