Lydec, une affaire qui coule de Bourse

Lydec, une affaire qui coule de Bourse

Lors de la conférence de presse, du mardi 28 juin 2005, présentant les modalités d’introduction du concessionnaire d’eau, d’électricité et d’assainissement de Casablanca, Lydec, l’observateur a pu se rendre compte du chemin parcouru par la filiale de Suez. Et les réalisations sont bien au rendez-vous. Mieux encore, le lourd héritage de l’ex-RAD a même été bien assumé.  D’une structure empêtrée dans ses problèmes, Suez a fait un modèle que les différents pays s’intéressant aux concessions visitent. «Je n’ai pas de problème à qualifier Lydec de joyau du groupe Suez de par le monde», affirme Guy Canavy, directeur général de Lydec, en réponse à une question.
Le choix de l’introduction en Bourse, selon les initiateurs du projet, s’inscrit dans le droit chemin de l’ouverture récente du capital du concessionnaire aux institutionnels marocains: la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG) et RMA-Wataniya. D’ailleurs, c’est ce dernier qui a fait le choix de céder 6% sur les 21% contrôlés, depuis le retrait, il y a 18 mois des actionnaires étrangers. «Comme assureur, nous cherchons ce genre de placement mais à la condition d’être liquide. Aujourd’hui, nous rendons plus liquide notre participation que nous avons acquise à un prix de revient de 203 DH», tient à préciser Azzedine Guessouss, un des hommes forts de RMA-Wataniya.  
L’action Lydec est présentée comme une action de rendement. L’introduction en Bourse est réalisée par voie de cession de 1.120.000 actions existantes, représentant 14% du capital de Lydec. Le montant global de l opération sera compris entre 235,2 et 268,8 millions de Dh. La fourchette de prix de l’action proposé dans le cadre de cette opération est comprise entre 210 et 240 Dhs. Le prix définitif sera arrêté le 13 juillet 2005.
Les actions pourront être souscrites du 4 au 8 juillet 2005 auprès des sociétés de bourse CFG Marchés, BMCE Capital Bourse et SAFABourse et des réseaux d’agences Dar Tawfir et BMCE Bank. Le conseiller et coordinateur global de cette opération est la société CFG Finance. «Par ailleurs, dans le cadre de cette introduction en Bourse, la direction générale a souhaité associer l’ensemble du personnel de Lydec à cette opération historique en leur réservant une partie de son capital à des conditions avantageuses. En offrant à chacun de ses salariés l’opportunité de devenir actionnaire, Lydec conforte son engagement auprès de ses collaborateurs.», estime Alain Perret, directeur général adjoint de Lydec.
L’introduction en Bourse de Lydec s’inscrit dans le cadre de sa stratégie d’ancrage dans l’environnement marocain et de sa démarche d’ouverture, de proximité et de transparence vis-à-vis de ses partenaires et clients.
Cette opération vise plus particulièrement l’institutionnalisation du capital en ouvrant l’actionnariat au grand public, aux investisseurs institutionnels ainsi qu’aux salariés et partenaires de l’entreprise. Autre objectif, le renforcement de la logique de transparence et de performance dans laquelle s’inscrit l’entreprise en se soumettant au jugement du marché ainsi que l’accroissement de la proximité de l’entreprise vis-à-vis de ses clients, en leur offrant la possibilité de participer à son capital. Le management entend aussi, à travers cette opération, la motivation et la fidélisation de ses collaborateurs en associant les salariés au capital de l’entreprise. Enfin, l’entreprise vise la facilitation du recours à des financements externes ultérieurs grâce à un accès direct aux marchés financiers. Créée en août 1997, Lydec a été la première expérience marocaine en matière de gestion déléguée des services de distribution d’électricité, d’eau et d’assainissement. En huit années d’activité, l’entreprise a démontré la mesure de son savoir-faire et de son engagement pour faire bénéficier les habitants de Casablanca, Mohammédia, Aïn Harrouda et des autres communes de la wilaya de Casablanca d’un meilleur cadre de vie.
En effet, depuis le démarrage du contrat de gestion déléguée, d’importants chantiers ont été engagés portant en priorité sur la lutte contre les inondations, la sécurisation de la fourniture électrique et la modernisation des services à la clientèle.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *