M. Amara invite les entreprises coréennes à saisir les opportunités d’investissement qu’offre le Maroc

M. Amara invite les entreprises coréennes à saisir les opportunités d’investissement qu’offre le Maroc

Le ministre de l’Industrie, du commerce et des nouvelles technologies, Abdelkader Amara, a invité les entreprises coréennes à saisir les multiples opportunités d’investissement qu’offre actuellement le Royaume.
Intervenant à la conférence de coopération économique Corée-Afrique, organisée à Séoul, sous le thème « Gouvernance et croissance inclusive », le ministre a fait savoir que le Maroc a su établir un environnement économique et institutionnel propice à l’acte d’investir, indique-t-on dans un communiqué.
Selon Amara, la conjoncture actuelle impose à l’Afrique, plus que jamais, de se livrer à un examen approfondi des moyens à mettre en œuvre pour libérer son potentiel de croissance de manière à lutter contre l’exclusion sociale et assurer un développement durable du continent, générateur de richesse et d’emplois.
Il a également souligné que la Corée du Sud est appelée, à cette occasion, à jouer un rôle de levier dans l’accompagnement des pays africains dans leurs stratégies de développement respectives, à travers le développement de liens de partenariat fondés sur la durabilité, l’égalité, la communauté d’intérêts et la coopération globale.
Il s’agit, précisément, de contribuer à intensifier les échanges entre l’Afrique et la Corée du Sud, d’encourager les investisseurs coréens à s’orienter vers les territoires africains et de participer de manière active à l’intégration de l’Afrique dans l’économie mondiale, en contribuant notamment au développement des infrastructures, à la création de réseaux transafricains et à la réduction de la fracture numérique, a-t-il précisé.
Les échanges ayant marqué cette rencontre, qui intervient à un moment où les effets de la crise économique et financière internationale persistent et interpellent les gouvernements à plus de transparence, et de concertation, ont porté essentiellement sur les défis auxquels sont confrontés les pays d’Afrique pour atteindre une croissance inclusive, ainsi que sur les moyens à mettre en œuvre pour tirer parti de l’expérience coréenne en matière de développement économique.
En marge des travaux de la conférence, M. Amara a rencontré des responsables de grands groupes coréens, dans le cadre de discussions qui ont porté, principalement, sur l’implantation de ces groupes au Maroc.
A ce titre, le Maroc figure actuellement dans la liste des destinations sur lesquelles les choix de ces groupes se sont portés pour leurs implantations futures, eu égard aux avancées réalisées en matière de promotion de l’investissement et d’amélioration du climat des affaires au Maroc.
Ce conclave de quatre jours, organisé par le ministère de la Stratégie et des Finances coréen et le groupe de la Banque africaine pour le développement, constitue un lieu de rencontre et un espace privilégié d’échange et de partage entre les dirigeants africains et coréens, pour approfondir leurs relations de partenariat.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *