Maroc-Numeric : 3,7 MMDH déboursés pour atteindre les objectifs en 2013

Maroc-Numeric : 3,7 MMDH déboursés pour atteindre les objectifs en 2013

Le Premier ministre Abbas El Fassi a indiqué que 3,7 milliards DH ont été déboursés par le Fonds du service universel des télécommunications (FSUT) pour atteindre les objectifs de Maroc-Numeric 2013, représentant notamment l’équipement des établissements scolaires en moyens d’enseignement modernes, leur connexion à Internet et la généralisation de l’utilisation des ordinateurs par les étudiants et les enseignants. M. El Fassi, qui a présidé mercredi la deuxième réunion du Conseil national des technologies de l’information et de l’économie numérique, s’est déclaré satisfait du niveau atteint par l’indice e-gouvernement qui est passé de 0,2 en 2008 à 0,34, dans la perspective de réaliser un taux de 0,8 à l’horizon 2013, indique un communiqué de la Primature. Insistant sur la nécessité de mettre en place l’infrastructure adaptée aux progrès technologiques, notamment ceux concernant l’Internet à très haut débit, et à exploiter les nouveaux moyens offerts par cette technologie au profit du développement socio-économique, il a appelé les membres de ce conseil à assurer le suivi de la réalisation des projets prévus dans le cadre de cette stratégie nationale et des programmes de généralisation de l’accès aux services Internet et de téléphonie et parfaire le plan visant à ancrer la culture numérique dans notre pays, adossée à la mise à niveau des ressources humaines. SM le Roi Mohammed VI avait présidé en octobre 2009 la cérémonie de présentation de la stratégie nationale pour la société de l’information et l’économie numérique «Maroc Numeric 2013», d’un budget prévisionnel évalué à 5,2 milliards DH. Quatre conventions d’application de cette stratégie ont été signées à cette occasion entre le gouvernement, des acteurs institutionnels et des banques. Lors de cette 2ème réunion du conseil, les participants ont suivi un exposé du ministre de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies, Ahmed Réda Chami, qui a passé en revue les progrès réalisés dans la mise en œuvre des différents programmes et mesures identifiés dans le cadre de cette stratégie. M. Chami a évoqué le programme Genie destiné aux établissements scolaires et qui a permis d’équiper 1.000 établissements en 2009, d’acquérir 82% des contenus numériques et de former 700 encadrants centraux, le programme «Nafida» pour le soutien de l’acquisition par les enseignants d’ordinateurs personnels reliés à Internet, et le programme «Injaz», conçu pour les étudiants-ingénieurs qui étaient 15.000 à en profiter au titre de l’année académique 2009-2010.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *