Marrakech a son marché de gros de poisson

Marrakech a son marché de gros de poisson

Marrakech dispose désormais de son propre marché de gros de poisson. En effet, fruit d’un partenariat entre le ministère de l’agriculture et de la pêche maritime, à travers l’ONP, la commune urbaine de Marrakech et l’Agence du partenariat pour le progrès (APP), avec le soutien financier de la Millennium Challenge Corporation (MCC), ce projet comble un manque ressenti dans toute la région.

C’est dans cet esprit que Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, en compagnie de Paul Weinberger, vice-président chargé des relations publiques de la MCC, et Mark Green, président-directeur général de «L’Initiative for Global Development» et membre du conseil d’administration de la MCC, a procédé, mercredi 4 septembre 2013, à l’inauguration du nouveau marché de gros de poisson de Marrakech. Ainsi, axé principalement sur la réalisation d’un marché de gros de poisson aux normes, ainsi que sur l’encadrement et l’appui financier aux marchands ambulants pour les équiper en moyens de distribution appropriés, répondant  aux standards de qualité requis, ce projet vise la réorganisation de la commercialisation des produits de la mer dans la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz. À ce titre, il convient de rappeler que la réalisation de ce marché de gros s’inscrit dans le cadre de la concrétisation de l’axe «Performance» de la stratégie «Halieutis» de développement et de compétitivité du secteur halieutique.

Aussi, ayant nécessité un investissement global de 93 millions de dirhams dont 86 millions de dirhams dédiés au marché de gros et 7 millions de dirhams à l’appui financier aux marchands ambulants, ce projet intervient dans un contexte marqué par la forte volonté du ministère de l’agriculture et de la pêche maritime de dynamiser le marché intérieur de commercialisation des produits de la mer et le développement de la consommation nationale. D’ailleurs, il est attendu comme impact direct de ce nouveau projet, l’accroissement de la consommation du poisson au niveau de la région de Marrakech de 8 à 13 kilogrammes par habitant.

Cette nouvelle infrastructure permettrait également à 1,5 million de consommateurs potentiels de tirer un meilleur profit des richesses halieutiques du pays dans les meilleures conditions de qualité, de prix, de traçabilité, de disponibilité, d’hygiène et de salubrité.
Par ailleurs, en ce qui concerne le volume des produits de la mer qui seront commercialisés, il devrait atteindre 24.000 tonnes à la fin de la première année de service et 27.000 tonnes dans cinq ans contre une moyenne de 13.000 tonnes réalisée par an au niveau de l’ancien marché de gros au poisson.

Ainsi, implanté sur un terrain de 3 hectares dont 4.800 m2 couverts, le nouveau marché de gros comprendra notamment un espace de vente à température maîtrisée, une chambre froide, une fabrique de glace, des locaux dédiés au contrôle ainsi que des locaux sociaux, administratifs et des parkings. En plus de la commercialisation des produits de la mer dans le respect des normes de qualité les plus exigeantes, le marché de gros de Marrakech va agir en vecteur de dynamisation de l’économie locale et régionale par la création de nouvelles opportunités d’emploi, l’amélioration des revenus des intervenants à travers la professionnalisation de la commercialisation et le renforcement des activités en rapport avec les produits de la mer. Ainsi, environ 200 emplois seront créés et 179 marchands ambulants seront formés et dotés de triporteurs équipés de caissons isothermes répondant aux normes d’hygiène et de salubrité requises.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *