Marrakech : Lancement de cinq circuits touristiques intégrant l artisanat

Marrakech : Lancement de cinq circuits touristiques intégrant l artisanat

Des circuits touristiques intégrant l’artisanat ! aujourd’hui c’est possible. L’initiative est prise de la ville ocre, célèbre par le savoir-faire de ses maâlems et la richesse de ses galeries artisanales.
Le projet de création et de promotion des circuits touristiques dédiés à cette activité a été lancé, lundi 10 juillet 2012, à Marrakech, en présence de Abdessamad Qaiouh ministre de l’artisanat. Ce dernier a souligné dans son allocution que «les circuits touristiques représentent une première ébauche inscrite dans le cadre d’un programme qui s’étendra jusqu’à juillet 2013». Initiée sous la supervision du ministère de l’artisanat, ce projet s’inscrit dans le cadre d’un programme global financé par le Millenium Challenge Corporation géré par l’Agence de partenariat pour le progrès. Il s’agit de cinq circuits totalisant une soixantaine d’itinéraires permettant aux touristes de découvrir les différents métiers artisanaux. Ce périple artisanal se base autour des thématiques variées mettant en relief les métiers de la poterie, du bois, du cuire, du tissage et l’art du zellige. Ce projet renforcera en effet l’animation touristique dans les artères ancestrales de Marrakech. «La création et la promotion des ces circuits permettront de renforcer l’image de la médina en tant que pôle d’attraction d’exception pour la destination culturelle de la ville de Marrakech en assurant une meilleure intégration et implication des artisans, une visibilité accrue des lieux de production et de commercialisation des produits d’artisanat et une convergence entre les secteurs de l’artisanat et du tourisme», soulignent les initiateurs du projet. La finalité de cette initiative est de créer un environnement de confiance et de compréhension mutuelle entre artisans, touristes et intervenants dans la chaîne de valeur. Ces circuits permettront, entre autres, aux visiteurs de la médina de Marrakech d’accéder via des outils modernes à l’information essentielle, rationalisant ainsi l’acte d’achat en produits traditionnels et authentiques. Les retombées financières ne sont pas négligeables du fait que ces circuits contribueront à établir «une meilleure répartition des bénéfices à toutes les composantes actives dans la médina de Marrakech, notamment les artisans, bazars, guides touristiques, agences de voyages, établissements hôteliers et autres intervenants de la chaîne de valeur de l’artisanat et du tourisme». En première étape, le projet vise l’élaboration d’une note technique pour les travaux en collaborations avec les autorités régionales.
De même, une pose de panneaux d’orientation et d’interprétation le long des itinéraires des circuits touristiques est prévue. Cette action se maintiendra jusqu’à la fin décembre prochain. Notons que la campagne de promotion sera officiellement lancée, à partir de janvier 2013. Les initiateurs prévoient, à cet égard, l’organisation d’un événement d’inauguration des cinq circuits touristiques.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *