Méditel enrichit son offre avec la tarification à la seconde

Méditel enrichit son offre avec la tarification à la seconde

La tarification à la seconde débarque chez Méditel. En effet, depuis vendredi 11 novembre, le deuxième opérateur national a enrichi sa gamme de produits prépayés en lançant une nouvelle offre baptisée «Méditel Jahiz Alo». «Ce nouveau produit s’inscrit dans la stratégie de diversification de notre portefeuille d’offres pour nos clients prépayés. Ainsi chaque client pourra choisir le mode de consommation spécifique qui lui convient», a souligné Mohamed Elmandjra, directeur général de Méditel, lors d’une rencontre avec la presse. Ainsi, quatre mois après avoir lancé l’offre Mix destinée aux accros des SMS, des appels week-end et de la navigation Internet, Méditel dévoile son dernier-né. «Méditel Jahiz Alo» se décline, donc, comme la première formule prépayée de Méditel payable à la seconde. Cette offre destinée aux personnes effectuant des appels courts et fréquents propose une tarification de 3 centimes la seconde, vers tous les opérateurs nationaux. Cette tarification est effective dès la première seconde de communication, à tout moment de la journée. Ce plan tarifaire est disponible à travers deux méthodes distinctes, soit le bénéficiaire est déjà client Méditel et il lui suffit d’appeler le 5550 et de choisir la variante «Méditel Jahiz Alo», soit il n’est pas client et là il doit acheter une carte SIM «Méditel Jahiz Alo» dans l’un des points de vente agréés au prix de 20 dirhams seulement. Dans le premier cas, la première migration est gratuite, mais les suivantes sont facturées à 10 dirhams.  Par contre, le plan «Méditel Jahiz Alo» ne donne pas lieu aux bonus de la double recharge «Dima» ni aux bonus des autres promotions recharge en cours. Ainsi, pour les adeptes des conversations courtes, «Méditel Jahiz Alo» se veut la solution idoine aux surfacturations des appels payables à la minute. Pour rappel, le groupe Méditel accapare à lui seul 32,81% du marché du parc des abonnés au service mobile prépayé, à fin septembre dernier, selon les chiffres rendus publics par l’ANRT. Aussi, la tendance baissière des prix mesurée par le revenu moyen par minute (ARPM) «Average Revenue Per Minute» au niveau du mobile se poursuit. En effet, l’ARPM est passé de 1,17 DHHT/min à fin septembre 2010 à 0,76 DHHT/min au 30 septembre 2011 marquant ainsi une baisse de 35%. Dans ce sens, l’usage moyen sortant mensuel par client mobile s’est apprécié entre fin septembre 2010 et fin septembre 2011 en passant de 39 à 56 minutes/client/mois marquant ainsi une croissance de 44% de l’usage moyen sortant mensuel par client mobile.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *