Meknès : Recasement de 76% des bidonvillois

Au total 5.539 ménages ont été recasés dans le cadre du programme Villes sans bidonvilles (VSB), soit un taux de résorption de 76%, indique-t-on auprès de la délégation régionale de l’Habitat de Meknès.
Sur les 7.278 ménages concernés par le programme Meknès auquel a été alloué une enveloppe budgétaire de l’ordre de 335,41 millions de DH, dont 130,02 assurés par l’Etat sous forme de subvention, 670 familles se situent au douar Jbala 1 et 2, 408 douars Al Bayada, 905 à Mazila, 1054 à Bougraa, 1002 au quartier anciens combattants, 148 à Bab Bel Kari Sidi Baba, 129 à Al Aouada, 102 à Lafiray et 1121 dispersés dans divers endroits.
Les bidonvilles non encore résorbés concernent 1.739 ménages, dont 623 seront recasés au lotissement Al Bassatine 7 par l’Agence de logements et d’équipements militaires (ALEM), et le reste sera relogé par l’ERAC centre sud au lotissement Al Amine, au programme immobilier Al Boustane et au lotissement Tanmia, ainsi que par le holding Al Omrane au lotissement Riad Zitoune, selon la même source, qui relève que 1.114 ménages bidonvillois seront recasés avant la fin de mars prochain.
Le ministre délégué chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme, Toufiq Hejira, avait déclaré récemment qu’une dizaine de villes seront bientôt déclarées villes sans bidonvilles, dès début 2007, précisant que la cadence des travaux de ce projet d’envergure a atteint sa vitesse de croisière dans plusieurs villes et que certaines agglomérations vont raser les dernières baraques.
Dans le cadre de programme contractuel entre le ministère, les communes et les autorités locales, l’opération de destruction des baraques a atteint une cadence de 25.000 unités par an, l’objectif étant de parvenir à 50.000 unités, avait-il précisé.
La réalisation de ce programme, qui s’étale sur la période 2004-2010 et concerne 82 villes et 277.000 ménages résidant dans près de 1.000 bidonvilles, devra mobiliser un investissement d’environ 20,4 milliards de dirhams, dont une subvention du Fonds Solidarité Habitat, estimée à près de 7,4 milliards de dirhams.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *