Microsoft/Sun Micro : Concurrence des systèmes

Le fabricant informatique Sun Microsystems a annoncé maintenir ses poursuites judiciaires contre Microsoft et exhorté les procureurs généraux des Etats concernés à faire appel, en dépit du revers qu’ils ont subi vendredi dernier dans le procès antitrust.
La juge fédérale Colleen Kollar-Kotelly a approuvé vendredi soir l’accord à l’amiable conclu un an plus tôt entre le numéro un mondial du logiciel, le département américain de la Justice et plusieurs Etats américains, jugeant infondées les demandes de sanctions plus sévères à l’encontre de Microsoft.
Sun Microsystems édite notamment des logiciels pour internet, qui entrent en concurrence avec les systèmes développés par Microsoft. Il a estimé que l’accord à l’amiable serait improductif et exhorté les neuf Etats opposés à l’accord à faire appel. « Nous allons également poursuivre notre action au civil et continuer de coopérer à la procédure que la Commission européenne a engagé contre Microsoft, afin de nous assurer que le groupe ne continue pas d’utiliser sa position de monopole pour devenir l’unique portier d’Internet », a déclaré Michael Morris, qui représente Sun Micro, dans un communiqué. Sun cherche depuis mars à obtenir plus d’un milliard de dollars de dommages et intérêts de Microsoft qu’il accuse d’avoir porté atteinte à son activité grâce à un monopole abusif.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *