Nette reprise de la bourse

Le vent a tourné. La bourse des valeurs mobilières de Casablanca a clôturé la semaine dernière sur une note positive, signant sa rupture avec la léthargie ininterrompue qui la caractérisait depuis des semaines. Mais cette nette reprise ne reflète qu’un engouement exceptionnel qui a dominé la place tout au long de la semaine. Le mouvement spéculatif a porté essentiellement sur les titres ONA, Crédit du Maroc, Wafabank et Sonasid.
Les deux baromètres du marché ont quitté le rouge. Le MASI, indice représentatif de toutes les valeurs de la côte, a réalisé cinq hausses, lui permettant de terminer avec un gain hebdomadaire de 1,68% à 3344,99 points. Sa contre-performance annuelle est ramenée de ce fait à -12,14 %. Parallèlement, le MADEX, baromètre des valeurs traitant en continu, s’est adjugé sur la semaine 0,91% de sa valeur à 2420,55 points. Les pertes accumulées depuis le début de l’année se situent à –18,31%.
À la tête des plus fortes hausses de la semaine, on trouve l’action Crédit du Maroc qui a signé une hausse de 25,47 % de sa valeur. Le titre fait depuis quelque temps l’objet d’achats massifs sur le marché.
L’éventuelle acquisition de la filiale marocaine du Crédit Lyonnais par le groupe Wafabank n’est plus à exclure. Au niveau de cours actuel, l’action affiche des fondamentaux élevés : un PER 2002E de 27,3 et un rendement de dividende de 2,7%.
Au sein du MADEX, Wafa Assurances et BCM ont enregistré des hausses de 7,04% et 3,73%, respectivement, à 285 DH et 670 DH. Le titre ONA a, quant à lui, gagné sur la semaine 2,09% à 764 DH. Parmi les grandes victimes en bourse cette semaine, figure l’action Brasseries du Maroc, qui a accusé un bémol de 4% à 790 DH.
Sur un volume hebdomadaire global de 1,408 milliard de DH, près de 88% des opérations ont transité par le marché de blocs. L’essentiel des échanges de ce compartiment a été réalisé sur deux valeurs : CIMAR (1,16 milliard de DH) et ONA (81,93 millions de DH). Le marché Central a quant à lui été animé par les transactions effectuées sur les titres : Crédit du Maroc (38,25 MDH), ONA (15,91 MDH), Wafabank (14,79 MDH), Sonasid (14,42 MDH) et SAMIR (9 millions de DH).
Notons enfin que même si le marché d’actions casablancais a affiché tout au long de cette semaine une certaine dynamique, aucun signe de reprise effective n’est apparent à court terme. La place est loin de renouer durablement avec une tendance haussière et soutenue puisque la visibilité est moindre et les incertitudes nombreuses.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *