Note ministère de l économie et des finances: Bonne tenue de l économie nationale en 2013

Note ministère de l économie et des finances: Bonne tenue de l économie nationale en 2013

Les bilans sont bons mais les perspectives sont meilleures. C’est ce qui se dégage de la note de conjoncture publiée mensuellement par la Direction des études et des prévisions financières relevant du ministère de l’économie et des finances au titre du mois de janvier 2014.

Il en ressort donc que l’activité économique se serait comportée positivement dans l’ensemble, en lien avec le comportement favorable de secteurs dynamiques à contribution significative dans la richesse nationale, notamment les activités primaires et tertiaires.

En outre, les derniers indicateurs conjoncturels augurent d’une poursuite du redressement de certaines branches du secteur secondaire, en lien, notamment, avec la reprise graduelle de la demande étrangère adressée au Maroc.

C’est ainsi que selon le département de l’eau et de l’environnement, les retenues des principaux barrages du Royaume ont atteint près de 10,2 milliards de mètres cubes au 7 janvier 2014, soit un taux de remplissage de 64,4%, contre 73,9% à la même date de l’année précédente. Ce niveau de disponibilités hydriques permettrait de répondre à la demande en eau potable et contribuerait favorablement à la satisfaction des besoins en irrigation.

Par ailleurs, la Direction des études et des prévisions financières relève que la valeur ajoutée agricole en 2014 devrait bénéficier de la performance escomptée au niveau des activités de l’élevage, de l’arboriculture fruitière et des cultures maraîchères qui en représentent près de 70%. Au niveau du secteur de la pêche, les débarquements de la pêche côtière et artisanale ont augmenté de 4,6% en volume et de 6% en valeur à fin 2013, tirés, quasi exclusivement, par la bonne tenue des débarquements de maquereau et de sardine.

Aussi, la consommation de ciment, baromètre clé du secteur du bâtiment et travaux publics, a clôturé l’année 2013 sur une baisse de 6,3% en glissement annuel avec, toutefois, une décélération continue de sa tendance baissière amorcée au quatrième trimestre 2012.

Au titre du quatrième trimestre 2013, les ventes de ciment ont marqué une stabilité par rapport à la même période de l’année passée, après une reprise de 3,4% au cours du troisième trimestre et des replis respectifs de 20,8 et de 4% au titre des premier et deuxième trimestres de la même année. Même son de cloche pour la production d’électricité qui, au quatrième trimestre 2013, a poursuivi sa reprise entamée au troisième trimestre.

Pour sa part, la consommation des ménages se serait bien tenue au cours de l’année 2013, favorisée, d’une part, par une maîtrise des prix à la consommation et, d’autre part, par l’amélioration des revenus des ménages. Ceux-ci auraient bénéficié de l’impact significatif de la bonne campagne agricole, des transferts des marocains résidant à l’étranger de près de 58,4 milliards de dirhams à fin décembre, de l’amélioration de la situation du marché de travail à fin septembre et d’une évolution toujours positive de l’encours des crédits à la consommation.

Autant d’exemples de la bonne tenue de l’économie nationale en 2013 qui augurent d’excellentes perspectives pour 2014.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *