OCP : Le chiffre d’affaires s’accroît de 7%

OCP : Le chiffre d’affaires s’accroît de 7%

OCP a réussi à garder sa position de leader dans le domaine grâce à sa compétitivité opérationnelle en termes de capacité et de coûts de production et de sa flexibilité commerciale.

OCP vient de publier les résultats du premier semestre de 2017, le chiffre d’affaires s’est accru de 7% par rapport à 2016.
Malgré un contexte délicat du marché, le Groupe a pu accroître son chiffre d’affaires de 7% au premier semestre de 2017 par rapport à celui de 2016, contrairement à ses concurrents qui ont enregistré des baisses considérables.

Selon un communiqué du groupe, le chiffre d’affaires est passé de 21.656 MAD (2,2 milliards de dollars US) au premier semestre de 2016, à 23.152 millions de dirhams (2,3 milliards de dollars US) en 2017, tandis que l’Ebitda est resté stable, mais néanmoins supérieur à la moyenne de l’industrie. OCP a réussi à garder sa position de leader dans le domaine grâce à sa compétitivité opérationnelle en termes de capacité et de coûts de production et de sa flexibilité commerciale. En effet, le Groupe s’est ouvert sur de nouveaux marchés, notamment africain, dans lequel les ventes ont progressé dans toutes les régions pour atteindre des niveaux record.

«OCP reste à la pointe des principales évolutions de l’industrie. Durant le premier semestre, nous avons ciblé avec succès de nouveaux marchés comme l’Afrique, qui a représenté près de 40% des exportations d’engrais, et nous avons élargi notre offre de produits de spécialité qui auront atteint plus du tiers des exportations totales d’engrais. Nos résultats financiers reflètent clairement ces réalisations qui, combinées à la réduction des coûts de production ainsi qu’à notre flexibilité à travers la chaîne de valeur, permettent à OCP de réaliser de solides performances à travers les cycles», a noté Mostafa Terrab, PDG du Groupe.

La baisse des coûts de production selon les explications du Groupe est due à la montée en puissance du pipeline, qui a entraîné des économies de coûts totales de 807 millions de dirhams au premier semestre de 2017 contre 436 millions de dirhams pour la même période lors de l’année précédente. Au cours du premier semestre 2017, OCP a également mis en service la troisième unité de production d’engrais JFC 3. Le Groupe a procédé durant la même période à la construction d’une nouvelle ligne de soufre et d’une centrale électrique à Jorf Lasfar.

Le site a aussi connu le démarrage de la deuxième ligne de séchage en aval, pendant qu’à Khouribga l’extension de l’unité de lavage MEA s’est poursuivie.
Le Groupe précise que ces initiatives stratégiques consolident son leadership et le positionnent comme le principal bénéficiaire d’une reprise du marché, ce qui devrait lui permettre de capter une part significative de la croissance de la demande dans les années à venir. Le Groupe OCP considère l’année 2017 comme un tournant marquant en raison des résultats honorables enregistrés, et prévoit que la situation du marché des phosphates restera principalement déterminée par l’offre et influencée par les exportations chinoises, parallèlement aux facteurs saisonniers, qui entraînent généralement des conditions de marché plus faibles au quatrième trimestre.

Aïmen Bouzoggaghe
(Journaliste stagiaire)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *