OCP Policy Center : Les défis contemporains des think tanks africains au cœur du débat

OCP Policy Center : Les défis contemporains des think tanks africains au cœur du débat

La deuxième édition du sommet des think tanks africains prend fin ce vendredi à Rabat. L’événement organisé par l’OCP Policy Center et l’Université de Pensylvanie débat cette années les défis contemporains des think tanks africains.

Le but étant de mettre la lumière sur le rôle de ces groupes de réflexion dans leurs sociétés, leur contribution à une meilleure compréhension des enjeux que traverse l’Afrique et à la construction d’un dialogue public inclusif autour des politiques publiques africaines. «Ces rencontres viennent enrichir le débat et la réflexion autour du rôle constructif de ces structures de réflexion dans le développement d’une réelle intégration régionale en Afrique, à la lumière des importantes évolutions qu’a connues le continent au cours des deux dernières décennies», a souligné Mohamed Methqal, directeur général de l’Agence marocaine de la coopération internationale, lors de l’ouverture de cette manifestation. M. Methqal a rappelé l’importance des think tanks dans le traçage des challenges de l’Afrique à long terme.

La finalité étant d’apporter davantage de réponses aux questions de développement de l’Afrique à la lumière des Hautes orientations royales qui appellent sans cesse à la promotion de la coopération Sud-Sud et à l’esprit de solidarité et de partage avec les pays africains. Pour sa part, le directeur général de l’OCP Policy Center, Karim El Aynaoui, a mis en avant l’importance de ces journées dédiées aux rôles des think tanks africains dans l’appui à l’intégration régionale «comme solution idéale pour le développement». Il a ajouté par ailleurs que les divers problèmes que rencontre le continent africain interpellent davantage de réflexions et propositions de ces structures dans le but de lutter contre le sous-développement économique et l’instabilité politique. M. El Aynaoui a affirmé que «les think tanks, de plus en plus nombreux dans le continent, ont une contribution toute particulière à offrir au processus d’intégration et à la quête d’indépendance et d’autonomie des pays africains».

Selon le directeur général de l’OCP Policy Center, ces groupes de réflexion jouent un rôle-clé dans le renforcement du sens communautaire et dans le développement de nouvelles pistes de collaborations et de partenariats.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *