Office des changes : Hausse de 6% des importations marocaines

Office des changes  : Hausse de 6%  des importations marocaines

Les échanges commerciaux du Maroc avec l’étranger ont progressé de 5,6% au terme des six premiers mois de l’année. Se référant aux statistiques de l’Office des changes, ces échanges ont atteint près de 280,25 milliards de dirhams contre 265,45 enregistrés lors de la même période de l’année précédente. En commentant cette évolution, l’Office des changes l’attribue à la progression des importations des produits énergétiques qui représentent 39,7% de la hausse des importations totales. Le volume global des importations à fin juin 2012 s’est établi à 190,06 milliards de dirhams contre 179,36 soit une hausse de 6% comparativement à juin 2011. Les exportations ont grimpé, quant à elle, de 4,8% pour s’établir à 90,19 milliards de dirhams.
Dans ce sens, l’Office des changes souligne que les exportations de phosphate se sont améliorées de 6,4%. Le volume global a atteint les 6,13 milliards de dirhams contre 5,76 observés à fin juin 2011. Les exportations des dérivés de phosphate se sont inscrites, quant à elles, en légère progression. Elles ont atteint à fin 2012 16,71 milliards de dirhams contre 16,54 enregistrés le même mois de l’année précédente. Par groupement d’utilisation, l’Office des changes relève une progression de 3,5 % des exportations des produits finis d’équipement et de 5,1 % des produits finis de consommation. Par ailleurs le déficit commercial s’est aggravé de 7,1% se fixant à 99,87 milliards de dirhams à fin juin. A cette même période, les recettes des MRE générées ont atteint les 27 milliards de dirhams contre 26,96 milliards une année auparavant. En revanche, les recettes voyage ont totalisé à fin juin environ 24,97 milliards de dirhams affichant une baisse de 1,9%. En termes de dépenses, ces dernières ont grimpé de 6,9% avec un total de 5,31 milliards de dirhams à fin juin 2012.Notons que les recettes au titre des investissements et prêts privés étrangers se sont établies à plus de 14,31 milliards de dirhams contre plus de 13,57, en progression de 5,4%, au moment où leurs dépenses ont affiché une progression de 33,4%.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *