Offre de vente au public de 2% du capital d’Itissalat Al Maghrib SA : Les détails de l’opération

Offre de vente au public de 2% du capital d’Itissalat Al Maghrib SA : Les détails de l’opération

C’est la plus grosse capitalisation de la Bourse de Casablanca et qui est valorisée par le marché. Cette opération renforcera l’attractivité de la place boursière de Casablanca et consolidera sa liquidité.

«Cette nouvelle opération proposée maintenant au public vient suite à la réalisation avec succès de la cession d’une première tranche de 6% via un placement privé auprès d’institutionnels marocains», explique Abderahmane Semmar, directeur des entreprises publiques et de la privatisation auprès du ministère de l’économie et des finances, lors de la conférence de presse annonçant le lancement de l’offre de vente au public des actions Itissalat Al-Maghrib SA. Les conseillers et coordinateurs globaux de l’opération (Attijari Finance Corp et Upline Corporate Finance) ont dévoilé dans ce cadre la structure de l’offre et les principaux axes du déroulement de cette opération qui concerne 2% du capital de Maroc Telecom.

L’objectif de cette démarche serait de mettre en œuvre les dispositions de la loi de Finances au titre de l’exercice 2019 en matière de recettes de privatisations, développer l’actionnariat populaire et renforcer la participation du personnel à son capital, optimiser au mieux la participation restante de l’Etat (22%) dans le cadre d’une stratégie n’impactant pas la gouvernance de la société, tout en prenant en compte les objectifs de recettes à court terme mais surtout les évolutions prévisibles sur les moyen et long termes. Lors de cette conférence de presse, Idriss Berrada, directeur général d’Attijari Finance Corp, a passé en revue le parcours boursier de Maroc Telecom. Il a mis en exergue la stabilité de la valeur entre mai 2016 et mai 2019, avec un minimum de 119 MAD/action atteint le 30/6/2016 et un maximum de 158 MAD/action atteint le 10/1/2017. En janvier 2017, une hausse des volumes a été observée. Celle-ci est liée à un mouvement de réalisation d’actifs en faveur des marchés actions initiés par des fonds d’OPCVM, ayant engendré une hausse générale du marché. Autre fait : les volumes du mois de juin 2017 s’expliquent par la multiplication des opérations d’aller-retour de fin de semestre et par la publication par Bank Al-Maghrib d’indicateurs de croissance optimistes pour 2017.

Concernant les méthodes de valorisation pour cette nouvelle opération, les organismes conseil et coordinateurs globaux indiquent qu’une seule méthode de valorisation a été retenue, à savoir la moyenne des cours boursiers. Et pour cause : Maroc Telecom est une société qui est déjà cotée et qui offre une certaine liquidité. Il s’agit par ailleurs de la plus grosse capitalisation de la Bourse de Casablanca et qui est valorisée par le marché. Cette opération renforcera l’attractivité de la place boursière de Casablanca et consolidera sa liquidité. Pour Karim Hajji, directeur général de la Bourse de Casablanca, «c’est une opération majeure pour la Bourse de Casablanca qui est de nature à redynamiser la place casablancaise sachant que nous souffrons depuis quelques années d’un manque de liquidité expliquant que comme ce qui s’est passé en 2004, cette démarche va certainement contribuer à redonner à la place de Casablanca le rôle qui lui revient au niveau des marchés de capitaux africains». «Vous savez que notre place est la 2ème en Afrique en termes de capitalisation boursière mais on est loin en termes de liquidité. Une opération comme celle-ci va nous remettre sur les radars des investisseurs internationaux et attirer davantage d’investisseurs internationaux sur la place», conclut-il.

Une offre publique qui concerne plus de 17 millions d’actions

En termes de chiffres, 17.581.900 actions sont concernées par cette opération de vente publique au prix de vente qui varie entre 117,7 MAD par action pour les salariés permanents et titulaires de Maroc Telecom et 125,3 pour les personnes physiques (résidentes ou non résidentes de nationalité marocaine ou étrangère) ou morales, les OPCVM actions et diversifiés et les investisseurs qualifiés marocains puis internationaux.

Dans le détail des opérations, 344.849.230 MAD sont réservés aux salariés permanents titulaires de Maroc Telecom, disposant d’une ancienneté d’au moins un an à la date de la clôture normale de la période de souscription. Le nombre maximum d’actions pouvant être demandé pour ce type d’ordre est de 6 mois de salaire brut hors primes et intéressements.  De même, 734.258.000 MAD sont réservés aux personnes physiques résidentes ou non résidentes, de nationalité marocaine ou étrangère; personnes morales, de droit marocain ou étranger, justifiant de plus d’une année d’existence au 31 mai 2019. Le nombre maximum d’actions pouvant être demandé pour ce type d’ordre est de 10% du nombre global d’actions proposées dans le cadre de l’opération (soit 1.758.190 titres). Un montant de 514.105.900 MAD sera réservé aux OPCVM actions et diversifiés de droit marocain hors OPCVM monétaires, obligataires et contractuels. 

Le nombre maximum d’actions pouvant être demandé pour ce type d’ordre est* pour les OPCVM actions, la souscription est limitée au plus petit des 2 seuils : 10% du nombre global d’actions proposées dans le cadre de l’opération soit  1.758.190  titres ( 220.301.207 MAD) ou 20% de l’actif net de l’OPCVM correspondant à la dernière valeur liquidative disponible avant ouverture de la période de souscription, soit celle du 21 juin 2019;  *pour les OPCVM diversifiés, la souscription est limitée au plus petit des 2 seuils : 5% du nombre global d’actions proposées dans le cadre de l’opération, soit 879.095 titres (110.150.604 MAD) ou 10% de l’actif net de l’OPCVM correspondant à la dernière valeur liquidative disponible avant ouverture de la période de souscription, soit celle du 21 juin 2019.

Enfin, 587.531.700 MAD sont réservés aux investisseurs qualifiés, tels que définis par l’article 1.30 de la circulaire de l’AMMC n° 03/19, hors OPCVM. Le nombre maximum d’actions pouvant être demandé pour ce type d’ordre est 10% du nombre global d’actions proposées dans le cadre de l’opération (soit 1.758.190 titres). Notons que la période de souscription sera ouverte du 26 juin 2019 au 5 juillet 2019 inclus à 14h30. Possibilité de clôture anticipée le 2 juillet inclus à 14h30. Cette offre ne s’adresse pas aux OPCVM monétaires, obligataires et contractuels.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *